Technologies de l'information et de la communication

Le phénomène le plus caractéristique des TIC est le brouillage des frontières entre télécommunications, informatique et audiovisuel/ multimédias.

La dernière modification de cette page a été faite le 27 septembre à

Menu de navigation

Le phénomène le plus caractéristique des TIC est le brouillage des frontières entre télécommunications, informatique et audiovisuel/ multimédias.

L'or est néanmoins resté à titre de précaution dans les réserves des principales banques centrales. La plus grande réserve mondiale d'or monétaire se trouve aux États-Unis, il s'agit de la réserve fédérale de New York Federal Reserve Bank of New York , pourtant moins célèbre que celle de Fort Knox , dans le Kentucky. L'or conserve un rôle économique non négligeable. Il est coté dans les principales bourses occidentales, New York , Londres , Tokyo.

Les transactions qui s'opèrent sur cette valeur, notamment en temps de crise, sont considérées comme un baromètre économique important. L'or conserve, en outre, ses fonctions artistiques dans les médailles , les bijoux ou la dorure. Ainsi de nombreux ateliers de dorure tels que les ateliers Leonis perpétuent la tradition d'une dorure à la feuille ou au mercure.

Cette propriété est possible grâce à l'obtention de lames dont l'épaisseur est inférieure à un dixième de micromètre. L'or s'est également développé dans un rôle technique dans de nombreuses productions, notamment les produits électroniques. Son pouvoir symbolique reste fort: La thésaurisation en or résiste à la démonétisation, et représente une épargne de précaution.

L'or possède 37 isotopes connus, de nombre de masse variant entre et , et 34 isomères nucléaires. Parmi ces isotopes, un seul est stable et représente la totalité de l'or naturellement présent, Au, faisant de l'or un élément mononucléidique ainsi que monoisotopique. Depuis que le bismuth est considéré comme n'ayant plus aucun isotope stable le bismuth étant très légèrement radioactif , c'est même l'élément monoisotopique le plus lourd.

L'or est issu de la nucléosynthèse stellaire réalisée par des générations successives d' étoiles depuis une douzaine de milliards d'années. En particulier, deux hypothèses expliqueraient la formation d'or par processus r au sein des étoiles: Une simulation numérique réalisée en s'appuyant sur cette dernière hypothèse indique qu'elle permettrait d'expliquer l'abondance mesurée des noyaux d'or [ 22 ].

Sa nature géochimique étant nettement sidérophile , comme le sont les métaux du groupe du platine , il se concentre dans le noyau de la Terre et demeure très rare dans l' écorce terrestre , où il s'accumule là où circulent des fluides chauds issus du manteau [ 23 ]. En minéralogie , ce métal lourd est le minéral or défini, de système cubique compacte densité avoisinant 19,3 , de faible dureté 2,5 à 3 , remarquablement malléable et ductile, il est encore souvent nommé or natif.

L'or se présente ainsi à l'état natif, exceptionnellement en cubes et octaèdres, mais communément sous forme d'imprégnations de poussière, de granules et paillettes, grains ou encore nettement moins fréquemment de pépites conséquentes ou en masses informes prises dans une gangue de quartz et de sulfures métalliques [ e ].

Ces masses diverses peuvent éventuellement avoir été réduites, en poudre ou en paillettes, par érosion mécanique. Sa couleur à reflet métallique brillant est jaune d'or à jaune rouge quand il est très pur, jaune plus pâle du fait de la présence non négligeable d'argent or argentifère ou électrum Les diverses occurrences typiques à l'état natif sont le filon aurifère et souvent argentifère, l'inclusion et la dispersion dans les roches ultrabasiques et en général dans des massifs de roches magmatiques plutoniques granites, diorites, granodiorites , les différents dépôts alluvionnaires résultant de l' érosion fluviale des roches mères ci-dessus, sous forme de poudres, de sables aurifères, de grains plus ou moins gros jusqu'à des formes massives de centaines de kilogrammes, en passant par la rare pépite [ f ].

Les minerais d'or existent, mais ils sont plus rares, ainsi les tellurures comme la calavérite ou krinnerite AuTe 2 , la sylvanite Au,Ag Te L'or est réparti inégalement à la surface de la Terre. Certaines roches ont des taux de concentration en or avoisinant un million de fois la teneur moyenne d'un milligramme par tonne [ 25 ]. Plusieurs mécanismes peuvent expliquer cette répartition. Ainsi, l'or orogénétique pourrait se déposer lors de variations de pression provoquées par des séismes, remplissant des failles en formant des filons [ 26 ] , [ 27 ].

Les sulfures , les chlorures et surtout l' anion radicalaire S — 3 présents dans la croûte terrestre sont également capables de solubiliser l'or en formant des complexes, rendant possible sa mobilisation et sa concentration lorsque les complexes se décomposent à la suite d'un refroidissement ou par réaction avec une autre roche [ 25 ] , [ 28 ] , [ 29 ]. L'or pur est un métal noble , malléable et très ductile , le plus ductile des métaux connus, et à la fois dense et tendre.

Ce cristal à réseau cubique à faces centrées est un métal jaune plus ou moins brillant, qui acquiert un grand éclat après polissage. Il est relativement chimiquement inerte, très stable car il ne s' oxyde ni à l'air ni dans l'eau dans les conditions normales de température et de pression: Il peut néanmoins former de l' oxyde d'or sous haute pression ou en milieu réactif.

La densité de l'or pur est 19,3. L'or est un bon conducteur électrique et thermique. Mais sa conductivité ou inverse de sa résistivité électrique n'est environ que 70 pour cent de celle de l'argent. L'or est un excellent conducteur thermique et électrique, mais son coût lié à sa rareté limite ses utilisations. Il est le troisième métal le plus conducteur après l'argent et le cuivre mais son caractère inoxydable en condition ambiante fait qu'il est utilisé pour les contacts électroniques sous forme de plaquage très mince.

En raison de cette caractéristique, de son inaltérabilité et de sa grande ductilité, il est utilisé pour réaliser des connexions, notamment dans certains composants électroniques, tels que les microprocesseurs. L'or est également utilisé allié avec du fer dans des thermocouples pour la mesure de températures inférieures à la température ambiante. Alors que la plupart des autres métaux purs sont gris ou blanc argenté, l'or présente une couleur jaune métallique à reflets complexes, aspect qu'on définit en français comme doré.

Un effet semblable est responsable des reflets dorés du césium. Observée en transmission et non plus en réflexion , une lame ou feuille d'or suffisamment fine pour être translucide présente une couleur bleu-vert par transparence [ 36 ] , dans la mesure où les couleurs jaune, orange et rouge sont réfléchies par le métal.

Concrètement, l'or est facilement polissable, il réfléchit fortement les infrarouges. Des alliages d'or de différentes couleurs sont obtenus en ajoutant des quantités variables d' argent et de cuivre , comme indiqué dans le diagramme ci-contre à gauche.

Les alliages contenant du palladium , de platine ou du nickel sont également importants en joaillerie pour produire de l' or blanc ou or gris , bien que l'usage du nickel soit réglementé en France depuis le début du siècle en raison de son caractère allergénique. De façon moins répandue, l'addition de manganèse , d' aluminium , de fer , d' indium et d'autres éléments peut donner des couleurs plus rares destinées à des usages particuliers. Cette structure cristalline présente beaucoup de plans cristallographiques denses.

Or, la déformation plastique se fait par glissement des dislocations dans les plans denses. De manière générale, tous les cristaux cubiques à faces centrées sont ductiles cas du plomb , de l' aluminium …. Par exemple, à Paris , le dôme des Invalides est doré à la feuille. En revanche, n'ayant qu'une faible tenue mécanique, il n'a pas été utilisé pur pour faire des outils. Il voit son point de fusion augmenter temporairement.

Ce paradoxe prédit théoriquement a été observé expérimentalement [ 38 ]. L'or étant un métal noble , son état d'oxydation le plus commun est donc 0. Toutefois, sa relative inertie chimique le protège des attaques du dioxygène: On peut graver l'or avec une solution de triiodure de potassium.

Sa détection chimique qualitative peut être effectuée par la pourpre de Cassius , un composé d'absorption rouge intense à base d'or colloïdal de couleur pourpre. Cette réaction, qui illustre la propension de l'or à revenir à l'état d'oxydation zéro ou élémentaire ou Au 0 , peut s'écrire de manière spécifique:. L'argent et le cuivre sont les deux principaux métaux utilisés en alliage avec l'or, mais il y a également le platine, le nickel, le zinc ou encore le manganèse.

Pour la dorure à la feuille , l'alliage doit rester le plus mou possible. Quelques exemples de compositions:. L'or est attaqué par le gaz chlore , par les cyanures alcalins, par l' eau régale , voire par l' acide sulfurique concentré en présence d'un oxydant.

Les trois premières réactions s'expliquent partiellement d'un point de vue thermostatique par la stabilité relative des complexes d'or obtenus, à savoir les complexes de chlorures et de cyanures d'or. Ces complexes à l'instar de ces composés sont assez instables, ils se décomposent simplement par chauffage sous hotte. L'ion aureux Au I se rencontre sur des ligands doux tels que les thioéthers , les thiolates ou les phosphines tertiaires.

Ses composés sont généralement linéaires. Lors du traitement des sables aurifères par cyanuration , l'or est solubilisé sous forme du complexe dicyanoaurate Au CN 2 — , dans lequel se retrouve Au I.

Le dicyanoaurate de potassium K[Au CN 2 ] est un sel incolore, soluble dans l'eau et très toxique. Il est obtenu par dissolution anodique de l'or dans une solution de cyanure de potassium. Il sert pour les bains de dorures galvaniques, utilisés aussi bien en bijouterie qu'en industrie du matériel électrique. Les complexes aqueux de l'ion aureux sont rares. Les halogénures d'or binaires, comme AuCl, forment des chaînes polymères en zigzag, de nouveau propres à la coordination linéaire de Au I.

La plupart des médicaments à base d'or sont des dérivés de l'ion monovalent Au I. Cette particularité est notamment utilisée en chimie supramoléculaire pour la conception de matériaux photoluminescents , une propriété photo-physique associée à ce type d'interaction.

L'autre forme courante de l'or oxydé est l'ion aurique Au III. Son dérivé est l' acide chloraurique , HAuCl 4 , qui se forme quand l'or se dissout dans l' eau régale. Les complexes auriques sont typiquement configurés en carré plat, comme la plupart des composés avec une configuration électronique d 8. Fondu avec du césium , l'or forme de l' aurure de césium CsAu qui n'est pas un alliage , mais un composé ionique.

L'atome d'or Au forme alors un ion négatif monochargé. Les propriétés de l'aurure sont similaires à celles d'un halogénure. Par exemple, CsAu cristallise dans le motif du chlorure de césium. Les composés de l'or II sont généralement diamagnétiques et présentent des liaisons Au-Au. Le pentaflurorure d'or est l'unique exemple d'Au V , l' état d'oxydation le plus élevé pour cet élément.

Dans quelques composés de l'or apparaissent des liaisons aurophiles [ 43 ] , qui décrivent l'interaction réciproque d'ions or à une distance trop longue pour constituer une liaison Au-Au covalente , mais plus courte que pour les forces de Van der Waals. La liaison aurophile est comparable à une liaison hydrogène en termes de force.

Des oxydes d'or comme Au 2 O 3 peuvent être synthétisés sous de fortes pressions plusieurs milliers d' atmosphères ou dans un environnement réactif en présence de dioxyde d'azote , d' ozone ou d' oxygène atomique [ 44 ].

L'or relativement stable est utilisé pour la dorure ou placage-recouvrement à la feuille traditionnelle, le fil d'or textile Les techniques d'électrolyse ont parfois remplacé ce travail manuel, ainsi les placages électrolytiques pour divers contacts électriques ou les cartes enfichables d'ordinateurs, la dorure des miroirs de précision L'or est utilisé comme réfléchissant IR dans le vitrage en glace sans tain, les divers réflecteurs IR, de façon à assurer la conservation de la chaleur en hiver ou la réflexion de la chaleur en été, ou sur les panneaux réfléchissants de modules spatiaux.

Les alliages sont communs en bijouterie et joaillerie. Allié avec l'argent, le cuivre ou parfois les platinoïdes, il peut constituer la matière des prothèses dentaires de luxe, de monnaies et médailles Dans les années , la moitié de l'or produit servait à la fabrication d'objet d'art ou de luxe cuisine , de bijoux.

Il est encore parfois utilisé dans l'équipement scientifique, dans certains ustensiles de chimie. Dans le domaine médical, il sert sous forme d'alliages spécifiques comme prothèses en dentisterie dents en or. En orfèvrerie, l'argent recouvert d'or s'appelle le vermeil. Le pourcentage d'or dans le métal s'appelle le titre. Depuis très longtemps, il peut faire l'objet d'une garantie de l'État actuellement grâce à un poinçon qui indique le titre de l' alliage utilisé.

Les orfèvres l'évaluent grossièrement grâce à la pierre de touche. En France, le marquage des bijoux en or est obligatoire depuis le 9 novembre par l'apposition de poinçons sauf si l'objet est trop petit pour recevoir le poinçon.

Deux poinçons sont utilisés: Le poinçon d'État actuel est une tête d'aigle pour l'or massif à 18 carats, et un hippocampe pour 24 carats.

Afin de célébrer cet accomplissement, elle a aussi créé la plus grosse pièce au monde, la pièce d'un million de dollars, fabriquée entièrement d'or [ 45 ]. Ce métal est recherché par l'industrie à cause de son inaltérabilité et de sa bonne conductivité électrique et thermique. Il est utilisé en connectique et en électronique , afin de réaliser des contacts électriques inoxydables.

L'ensemble des appareils électroniques et informatiques usagés dans le monde représente un gisement de taille: Il est également utilisé pour opacifier des organes optiques dans le cadre de techniques spatiales, et comme catalyseur dans des piles à combustible.

La feuille d'or ou d'argent a été utilisée comme enrobage des pilules, notamment les plus amères [ 48 ]. Cet élixir a porté de nombreux noms différents et sa composition, d'abord tenue secrète, a varié au cours des époques et des préparateurs. Il s'agissait vraisemblablement à l'origine d'une préparation à base d'or , sous différentes formes chimiques, or colloïdal de couleur pourpre ou solution de chlorure aurique de couleur jaune.

Par la suite, le perchlorure de fer FeCl 3 , également de couleur jaune, a remplacé le chlorure d'or dans la préparation de l'élixir. Le secret de sa fabrication fut vendu par le préparateur de Bestoujev au général La Motte. Ce dernier, après avoir modifié la formule originale de l'élixir vraisemblablement en diminuant sa teneur en or, peut-être même en supprimant totalement ce métal qu'il remplaça par le perchlorure de fer , l'introduisit et le commercialisa en France à un prix très élevé, ce qui fit sa fortune.

Particulièrement populaire à Paris sous le règne de Louis XV , la variété d'élixir d'or vendue par La Motte était administrée dans des indications thérapeutiques très larges sous forme de gouttes de deux sortes différentes: Le plus souvent sous forme de poudre ou de feuille très fine, il est inerte et traverse l' appareil digestif sans être digéré à la manière des fibres alimentaires , résistantes à la digestion.

Son innocuité n'est cependant pas prouvée. Il est autorisé notamment par l'Union européenne et les États-Unis pour la décoration alimentaire, où cet additif porte le code E L'usage peut en être limité à certains aliments, avec des quantités maximales fixées par la réglementation.

L'or est utilisé comme bijou en contact avec la peau depuis plusieurs millénaires, sans problème de santé apparent. Il l'est aussi par la médecine en raison de sa faible propension à l'oxydation pour la fabrication de prothèses dentaires ou dans certaines prothèses cardiaques ou via certains sels pour combattre la neuroinflammation par exemple après un AVC ou un traumatisme crânien [ 51 ] , mais avec des effets indésirables possibles [ 52 ] , particulièrement au niveau des reins néphrotoxicité [ 53 ] quand il est dispersé sous forme d' ions dans l'organisme [ 53 ].

Sous forme métallique, il a longtemps été réputé biologiquement tout à fait inerte et non-allergène, mais peut-être à tort [ 54 ] , des allergies de contact ont pu être étudiées au début des années en réaction au thiosulfate de sodium d'or un lixiviant qui peut remplacer le cyanure pour l'extraction de l'or [ 55 ] , cette allergie à un sel et non à l'or métallique pur semblant même fréquente [ 56 ]. Les test cutanés confirmaient une réaction, mais sa nature réellement allergique a d'abord été mise en question s'agissait-il d'une véritable allergie de contact, ou d'une dermatite indirectement liée à l'or?

Puis de nombreux cas d'allergie de contact ou à la suite d'un traitement oral homéopathique à base d'or [ 57 ] Trichlorure d'or, bien que moins allergène que le thiosulfate ont été constatés. Cette allergie peut être confirmée par des tests épicutanés à base de sels d'or et le fait qu'elle disparaisse quand la dent en or est retirée.

Elle est souvent trouvée chez des personnes victimes d' eczéma [ 58 ] et portant une ou plusieurs prothèse s dentairee s en or [ 59 ] , [ 60 ] , ou en alliage d'or [ 58 ] ou parfois de bijoux en or mais avec une corrélation non statistiquement significative dans le cas des seuls bijoux , ce qui laisse supposer que l'or, au moins dans la bouche pourrait aussi être un métal sensibilisant hypothèse controversée [ 61 ] , [ 62 ] ou qu'il existe un co-sensibilisant.

Au moins un cas de dermatite de contact a aussi été signalé à la suite de l'utilisation d'une encre de tatouage à base d'or [ 63 ]. Elles peuvent être produites de différentes façon [ 64 ] , [ 65 ] , et ont des propriétés physicochimiques différentes de l'or massif [ 66 ] , encore mal connues. Ces nanoparticules produites comme catalyseur [ 67 ] , pour leurs propriétés optiques [ 68 ] ou pour d'autres usages [ 69 ] , [ 70 ] peuvent se retrouver dans l'environnement et notamment dans les sédiments ou le sol.

On a montré que des organismes vivants tels que les vers de terre pouvaient se contaminer et le bioconcentrer en mangeant un sol ou des sédiments en contenant. Il pouvait être amélioré par un concassage de minerai, un mélange du produit fin avec l'eau avant le procédé de lixiviation, par exemple en écoulement sur un plan incliné.

Aujourd'hui, cette séparation emploie par exemple un tapis roulant en caoutchouc, possédant des traverses finement rainurées, qui arrêtent et fixent les fines particules d'or plus dense sous le flux d'eau. À ce stade, il existe deux procédés différents de concentration avant l'affinage de l'or proprement dit. Il s'agit de l'amalgamation à rendement assez faible ou la cyanuration , voie chimique plus efficace.

Rappelons préalablement que l'utilisation autrefois commune du mercure pour amalgamer l'or peut avoir de graves conséquences écologiques et sanitaires, du fait de la grande toxicité du mercure [ 78 ].

En Guyane , les opérations Anaconda et Harpie visent à combattre l'orpaillage illégal. Les paillettes ou minerai aurifère sélectionné glisse sur un plateau de cuivre dont les surfaces sont couvertes du corps simple liquide mercure.

L'or forme un amalgame ou simplement s'amalgame avec le mercure, ce qui en permet l'extraction de sa gangue minérale en éliminant les restes avec l'eau. L'or colloïdale est ensuite précipité, par ajout par exemple de la poudre de zinc qui joue un rôle de réactif électrochimique, puis filtré. Voici la réaction globale:. Ce procédé sera sans doute remplacé par l'extraction de l'or du minerai brut, ou sa récupération dans les éléments électroniques mis au rebut, par le procédé découvert par Zhichang Liu de l'équipe de James Fraser Stoddart chimiste à la Northwestern University et auteur principal de l'étude publiée le 14 mai dans la revue Nature Communications [ 80 ].

Il a mélangé le contenu de deux tubes à essai: L'or après séchage peut être grillé, fondu avec un fondant borax sur silicate. Le manipulateur obtient un or brut puisque les métaux voisins de l'or ou résiduels comme le plomb, le fer, le zinc s'oxydent plus facilement et fondent pour donner des silicates ou des borates, qui s'évacuent avec les scories. Pour compléter l'affinage, et obtenir un or fin et pur, il faut passer par le procédé Miller. L'or est fondu, soumis à l'action du gaz chlore, ce qui permet une chloruration sélective des impuretés.

Un raffinage électrochimique peut s'ensuivre. Le titre chimique est exprimée en partie pour mille. Le carat est une ancienne unité, 24 carats correspond au corps simple pur soit à un titre de pour Sur les marchés, la masse de l'or s'exprime en onces d'or fin.

Les batteurs d'or à la Révolution travaillaient dans une centaine de manufactures qui employaient près de cinq mille personnes. Aujourd'hui, il n'existe plus en France qu'une seule manufacture, la maison Dauvet fondée en , qui emploie une vingtaine de personnes.

L'usage de détecteurs de métaux est depuis quelques années systématique dans les zones aurifères telles que l'Afrique, l'Australie ou les États-Unis. De nombreux pays africains se sont lancés dans la course aux pépites d'or en utilisant des détecteurs de métaux.

Néanmoins, beaucoup de ces appareils sont inutiles, car la terre même où se situent les filons d'or est fortement minéralisée et les appareils à fréquence unique, appelés VLF pour very low frequency , ne sont pas aptes à compenser les effets de sols. Dès lors, le seul recours possible est d'utiliser des détecteurs de métaux à induction pulsée [ 82 ] qui permettent de détecter de l'or dans une terre fortement minéralisée.

Ce type de machines, très performantes, rendent obsolètes les anciennes méthodes d'orpaillages qui consistaient à creuser des galeries pour en extraire les pépites d'or.

Elles étaient hasardeuses, dangereuses et polluantes. Aujourd'hui, les orpailleurs modernes utilisent des "détecteurs d'or", même si ce terme est galvaudé, car un détecteur d'or détectera tous les métaux. Les réserves d'or sont trente fois moins importantes que celles d' argent [ 42 ]. Les principaux pays producteurs sont:. La production mondiale d'or baisse depuis [ 87 ].

Les raisons de cette baisse de production sont:. Murphy III, déclare que la moitié des réserves d'or détenues par les banques centrales aurait disparu: L'or provient de plusieurs sources distinctes. Dans ce dernier secteur, l'or est utilisé pour ses capacités d'inaltérabilité et de bonne conductivité électrique, par exemple pour réaliser des contacts électriques inoxydables, notamment dans les microprocesseurs. Par rapport à la plupart des autres marchandises, la particularité du marché de l'or est que les stocks de cette matière inaltérable, accumulés au fil de l'histoire chez les particuliers et différents organismes banques centrales… , sont estimés à environ 50 fois la production annuelle mondiale.

L'or est coté, sous forme physique, à la bourse de Londres et, sous forme de contrats à terme, à New York. Les cours mondiaux sont fixés en dollars américains par once troy d'or. En dehors de ces marchés organisés, qui traitent des grosses quantités, il existe des entreprises de négoce de l'or et de métaux précieux ouvertes aux particuliers et aux divers transformateurs et utilisateurs.

Depuis la crise bancaire et financière de l'automne , de nombreuses boutiques de rachat d'or [ 92 ] ont vu le jour. Dans les années et 90, les réseaux étaient spécialisés par domaine et il fallait différents systèmes de transmission et parfois différentes infrastructures pour la téléphonie, la transmission de données entre ordinateurs, la radio et la télévision.

Maintenant les réseaux en technologie IP à haut débit sont communs pour toutes les formes de service et les octets de la téléphonie sont acheminés par les mêmes routeurs sur les mêmes artères que les octets des consultations des sites Internet, des transferts de fichiers, du streaming de vidéos ou du courrier électronique [ 26 ] , [ 27 ]. Dans les années , un ordinateur servait essentiellement au traitement de texte et au calcul avec un tableur.

Puis dans les années il a servi aussi au courrier électronique et aux présentations par diapositives. Un ordinateur était donc clairement un équipement informatique.

La convergence numérique est particulièrement illustrée par les nouveaux terminaux téléphoniques appelés smartphones. Ils contiennent plus de capacité en mémoire et de puissance de calcul que les ordinateurs personnels des années et même Ils permettent de prendre des photos et des vidéos avec des performances équivalentes à de bons appareils de photos ou caméscopes des années Ils sont utilisés comme des baladeurs pour écouter de la musique enregistrée ou voir des images ou des vidéos enregistrées.

Apple développe aussi sa propre suite bureautique iWork, en concurrence directe avec Microsoft Office. Les services de l'information et de la communication sont regroupés en différentes catégories dont les plus connues sont:. Selon un rapport Votre cloud est-il Net? En , en France, une charte a engagé les opérateurs développer le réseau tout en économisant l'électricité, et améliorer la récupération et le recyclage des matériels informatiques [ 40 ].

De à , les unités centrales desktop vendues ont légèrement diminué leur consommation d'énergie, de même que les écrans, alors que la consommation des portables augmentaient légèrement [ 41 ]. L' empreinte environnementale des TIC est très importante, puisqu'elles nécessitent pour leur fabrication une très grande quantité de matériaux, en particulier de métaux.

Le nombre de métaux de la table de Mendeleïev sollicités pat la fabrication des TIC est ainsi passé de 10 dans les années à 60 dans les années Pendant cette période, la demande de l'industrie des TIC en métaux a triplé.

Le PNUE a publié en la composition d'un ordinateur personnel fixe, et l'Öko Institute a fait une étude équivalente en pour les ordinateurs portables [ 42 ]. Le développement des activités tertiaires au détriment des activités primaires et secondaires dans les pays industrialisés a augmenté les besoins de traitement de l'information et de communication des entreprises [ 43 ].

De nombreuses petites et moyennes entreprises PME ont participé à cette étude [ 45 ]. Croissance, emplois et productivité dans le secteur tertiaire: L'augmentation du niveau d'éducation a favorisé l'utilisation d' ordinateurs personnels et de logiciels plus ou moins complexes par un pourcentage croissant de la population [ 47 ]. Les collectivités locales investissent dans la formation sur les TIC pour améliorer la compétitivité des entreprises de leurs territoires [ 48 ].

Les mêmes outils de TIC sont utilisés aussi bien dans le domaine professionnel que dans le domaine privé, ce qui entraîne à la fois un brouillage de la frontière entre ces deux domaines et une stimulation pour se doter de ces outils de TIC [ 49 ] , [ 50 ] , [ 51 ].

La distribution des dépenses par les ménages a sensiblement évolué avec une part croissante de dépenses pour les TIC, même dans les milieux populaires, avec en conséquence une réduction d'autres types de dépenses par exemple, réduction d'achats de journaux , de magazines , de CD Ce phénomène a été analysé par l'agence Aravis [ 53 ] à partir des statistiques sur les dépenses des ménages.

Les résultats montrent que [ 54 ]: Les terminaux des TIC à haut débit ordinateurs personnels et téléphones 3G sont de plus en plus utilisés pour la radio et la télévision en lieu et place des terminaux traditionnels spécifiques à chaque catégorie d' audiovisuel. La possibilité de voir des émissions de télévision en mode différé catch-up TV ou replay et d'écouter des émissions de radio en mode différé par le téléchargement podcast augmente considérablement la gamme de ce qu'on peut voir ou entendre.

En particulier, les jeunes de 14 à 24 ans veulent pouvoir consommer leurs émissions préférées n'importe quand, n'importe où et sur n'importe quel écran [ 57 ].

Le streaming est de plus en plus utilisé, ce qui fait reculer le téléchargement illégal [ 58 ]. Des projets sont réalisés pour utiliser les TIC pour lutter contre l'isolement des séniors, par exemple le projet Monalisa [ 59 ]. La possibilité d'intervenir en temps réel dans les débats et forums apporte un nouveau degré de participation des consommateurs.

Grâce au web 2. La rapide augmentation de la capacité des processeurs loi de Moore et la rapide augmentation de la capacité des artères de transmission avec la généralisation des fibres optiques ont entraîné une chute des coûts unitaires des services de communications et surtout une généralisation progressive des systèmes d' accès à Internet à haut débit. La numérisation de toutes les informations de toute nature: Cette caractéristique est d'autant plus importante que ces infrastructures sont caractérisées par des coûts fixes élevés et des coûts marginaux faibles.

Cela a entraîné un profond bouleversement des modèles économiques des opérateurs de télécommunications. En quinze ans, le marché des TIC a été bouleversé, d'abord avec l'essor phénoménal de la téléphonie mobile et de l'Internet fixe à haut débit, puis récemment avec l'Internet mobile à haut débit, ce qui caractérise l'étape majeure de la convergence des technologies du traitement de l'information et de la communication.

L'évolution des coûts des systèmes des TIC et le développement de la concurrence avec l'émergence nouveaux fournisseurs de service ont favorisé l'essor spectaculaire des offres commerciales des services de l'information et de la communication.

Cet essor est caractérisé par des bouquets de service avec des tarifs forfaitaires abordables incluant généralement des appels téléphoniques illimités, un accès à l'Internet à haut débit et un accès à des chaînes de télévision [ 61 ].

L'objectif des opérateurs de télécommunications n'est plus de vendre des minutes de communications, mais de la bande passante et des services à valeur ajoutée. La part des revenus des opérateurs de télécommunications venant de la téléphonie vocale est en baisse constante alors que la part des revenus venant des services de données et de l'Internet est en hausse constante.

Au nivaux économique, les indicateurs des TIC sont divisés en quatre grandes catégories: Ces quatre grandes catégories mentionnées sont l'objet des résultats de recherche obtenus par le Partenariat sur la mesure des TIC au service du développement lancé en juin Il est donc important que le développement des TIC soit mesuré par un ensemble d'indicateurs prenant en compte tous les éléments essentiels des TIC et l'accès aux services Internet à haut débit en particulier.

Le nombre total d'internautes dans le monde passera, toujours selon les estimations, le cap des 2,7 milliards fin Dans les pays en développement, il aura plus que triplé entre et pour dépasser le chiffre de 1,8 milliard [ 62 ].

Et rien ne semble devoir arrêter la croissance future du trafic IP: Cette croissance phénoménale est alimentée par l'augmentation du nombre de personnes et d'appareils connectés et par la généralisation de contenus en ligne abondants, diversifiés et, dans la plupart des cas, gratuits [ 62 ]. Parallèlement, à l'heure actuelle, l'internet haut-débit reste financièrement inaccessible pour les pays en développement [ 63 ]. De même que l'accès à internet reste aussi inaccessible aux personnes en situation d' illectronisme , ceci pose le problème de la fracture numérique.

L' UIT Union Internationale des Télécommunications est l'institution spécialisée des Nations unies pour les questions relatives aux technologies de l'information et de la communication TIC. L'UIT fournit le système de statistiques sur les TIC qui est le plus complet et le plus fiable en raison des contributions des ministères et autorités de régulation de tous les pays membres [ 64 ].

Les statistiques collectées et distribuées par l'UIT sont relatives aux domaines suivants:. Le site de l' UIT fournit un ensemble de définitions des concepts et des indicateurs caractérisant les Technologies de l'Information et de la Communication [ 65 ] , [ 66 ] , [ 67 ].

Par ailleurs, l'UIT commercialise une base de données sur support informatique ou sur support papier fournissant les données historiques annuelles pour une centaine d'indicateurs caractérisant les TIC pour les pays membres de l'UIT [ 75 ]. En , il y avait plus de 2,4 milliards de téléphones cellulaires, tablettes et PC vendus dans le monde.

De plus, au cours de la même année, millions de tablettes ont été achetées et millions d'ordinateurs portables. Cette structure a été lancée en juin , et se compose des membres suivants: L'objectif de ce Partenariat est d'homogénéiser le choix des indicateurs fondamentaux relatifs aux TIC et de proposer des définitions standard de façon à éviter l'incohérence des appellations et des définitions des indicateurs publiés précédemment à travers le monde et selon les différentes institutions.

Cette homogénéisation est indispensable pour garantir des comparaisons pertinentes des différents pays à une date donnée et une standardisation permet de garantir un suivi pertinent des données historiques d'un pays sur une période donnée.

Liste des indicateurs fondamentaux relatifs aux TIC [ 76 ]. Cet indice a été mis au point par un ensemble d'institutions internationales et un rapport annuel est publié par l' UIT pour actualiser les résultats [ 77 ]. On y trouve la valeur de l'IDI de chaque pays et ses composantes essentielles.