Le bilan économique et social des révolutions arabes est désastreux


Basée sur la Dinky-Toys Austin Healey. Mais les chargements de planches et de sacs de ciment et les utilitaires étaient proches du neuf. Tout élément de fait ou de droit de nature à atténuer la valeur vénale d'un bien à la date du 1 er janvier de l'année d'imposition est susceptible d'entraîner une décote. Les données de l'adresse sont encapsulées dans une classe Adresse:

Comment jouer à Euromillions My Million


Elle ne vaut pas la création Vroom, ni en terme de qualité, ni en matière de prix non plus. Pas une fausse note! Et ceux qui aiment les détails à profusion, ce qui est plus explosif que le Semtex, et le blanc plus blanc que blanc, passeront leur chemin. Tant pis pour eux! Cette Rolls-Royce a des allures de Solido. Et puis la partie avant ressemble avant tout à une Phantom III.

Celle-ci est assez peu courante, de par son coloris et sa surboîte cartonnée. Et de voir ce blanc vanillé qui en fait une vraie douceur. Elle a aussi mis à profit la souplesse, dans tout les sens du terme, du white metal pour offrir des répliques intéressantes.

Celle de cette peu courante Rolls-Royce Silver Wraith est tout à fait réussie. Les pneus qui se craquèlent plus vite et plus sûrement que les meilleurs produits Dinky-Toys. Une petite touche vintage dont on se serait bien passé.

En bleu, elle me plaisait énormément. Et bien entendu noir. De fait, toutes les parties supérieures noires que vous observez sur la miniature étaient en réalité du cuir tendu sur une ossature en bois dont les divers composants étaient isolés les uns des autres par des tampons en feutre huilé. Ce procédé pourtant breveté et ingénieux a été très rapidement victime de contrefaçons de mauvaise facture. Parmi les toutes premières Corgi-Toys offertes dès , la Rover 90 est certainement la plus ratée.

Il lui en reste quelques-uns. Oui, elle est un peu plus laide que les autres références de la série , mais je la garde quand même! Je ne suis évidemment pas partial car il possède toutes les caractéristiques qui font, pour moi, le charme des productions de cette décennie, y compris le charme. Cette Bentley Brooklands, parce que son prix était attractif sans doute. Toujours est-il que je la garde, car elle porte en elle toutes les qualités des produits Minichamps de ces dernières années.

Des détails certes, et une finesse de gravure associée à une fidélité sans faille. Mais plus que tout, une homogénéité à toute épreuve.

Peut-être pas la partition la plus enlevée, mais pas une fausse note. Une harmonie en carmin majeur. Parce que les modèles sont totalement improbables. Celle-ci est une configuration Possible. Evidemment la réalité physique interdit une telle invention. Arrivée tardivement dans ma collection, elle étoffe ma toute petite série commencée il y a plus de 25 ans. Revenons à cette Phantom VI de Tomica.

Un peu ronde certes, mais très beau jouet, avec parties ouvrantes, pneus superbes et statuette bien proportionnée sinon détaillée. Dinky-Toys Angleterre a proposé quelques kits à la fin des années Parmi ceux-là, la réf. Vous vous doutiez que ça avait un rapport avec les Rolls-Royce et vous aviez raison.

Sa boite présente une étiquette du BHV, où elle était vendue deux francs. Corgi-Toys a, je trouve, plus fidèlement reproduit la Riley Pathfinder, que les autres modèles présentés simultanément. Ainsi, si la roue droite ne touche pas le sol, elle tourne quand même si la gauche, elle, tourne du fait de son contact au sol. Pas de différentiel en somme. Très beau jouet, dans un superbe état. Et puis, je préfèrerais, quitte à avoir ce modèle dans mes vitrines, débourser un peu plus, pour la magnifique version bleu des années Il a aussi de belle jantes en aluminium, et des pneus blanc crantés, soit les roues caractéristiques de la marque que les modèles aient été produits il y plus de cinquante ans ou tout juste vingt.

Celle-là vous la connaissez bien sûr. Reste que ces deux nuances de gris, non métalisés cadrent assez bien avec les teintes sur les automobiles de cette époque. Qui sied en fait assez mal à cette voiture dans la mesure où elle ne met pas assez ses lignes en valeur je trouve. Cette Super Sprint bénéficie par rapport au modèle courant, rouge, de jantes concaves qui pourtant dynamisent sa silhouette. Cette Mini est sympa.

Par contre ce petit objet promotionnel est bien sympathique. Existe en vert et en bleu aussi je crois. Alors je le fais maintenant. Je vous ferai une petite bafouille sur cette miniature et sa soeur jumelle un de ces jours.

Le coffret fait près de 31 cm de long. Décidément ce sont vraiment des couleurs chatoyantes que Tomte Lardal utilisait pour ses voitures en caoutchouc. Quand on tient même une Stelco ou une Vinyl-Line en main, on identifie le véhicule tout comme avec une Tomte. Fantaisie au budget raisonnable. Cette Eligor, éditée en était réservée au marché suisse. Voilà une Rolls-Royce aux couleurs helvétiques, et pourtant discrète. On retrouve toutes les caractéristiques, qualités et défauts, de ce modèle réduit dans cette édition.

Les livres, sur les miniatures ou les automobiles, les catalogues et dépliants ne me suffisent pas tout à fait. Trouver des publicités est un moment très agréable aussi. Moi qui ai très peu de Dinky-Toys, deux de celles que je possède y apparaissent. Ici tout est dit! Et le génie commercial de Frank Hornby transparaît. Votre enfant a bien assez de jouets! Le moment de commencer votre collection: En clair, demain il sera trop tard….

Pas ma première miniature. Aussi cette Citroën restait dans mon souvenir une piètre réalisation. Abstraction faite des vitres jaunes et des roues boutons, elle est tout à fait respectable. Il était pour moi toujours aussi jaune et laid. Il est chouette ce petit Peugeot. Cette copie est mauvaise. La gravure est grossière, la peinture épaisse, comme pour masquer les lignes pataudes. Je ne vous ai jamais promis que ça serait passionnant!

Corgi-Toys, proposait des flancs blancs ou des enjoliveurs adhésifs. De quoi personnaliser ses autos, tracteurs, camions… dès noël Par rapport à ses cousines produites par le même fabricant de jouets, elle possède une peinture métallisée assez consensuelle certes, mais superbe.

Comme, dans le monde de la miniature, produire un moule à grande échelle est onéreux, il vaut parfois mieux réutiliser un moule existant après rachat à son créateur. Le matériau est rigide et fin, et on le devine cassant.

Et pourtant tout à fait plausibles. Peinture irréprochable, cuir véritable tant pour la capote que pour la sellerie, pièces photos-découpées fines. Il faut parfois faire des choix, et celui-ci ne fut pas des plus simples. Bien moins exclusive, mais superbe aussi. A condition de ne pas casser sa tirelire tout de même. Pas un site de vente.

Non, un site de collectionneur privé qui proposait quelques-unes de ses pièces à la vente. Enfin pas une Dinky anglaise de la même période en aussi bel état. Ces dernières sont pourtant simples. Une caisse, une base et des roues.

Et aussi une roue jockey qui est fixée directement à la caisse et interdit toute oscillation longitudinale de la caravane malgré son simple essieu. Belles couleurs pour ce jouet malgré tout très attachant. Une jolie peinture métallisée, un intérieur aménagé, une suspension souple mais efficace. Une belle boîte aussi pour cette Rover Un système de phares sans piles. En occultant cette petite ouverture avec un doigt les phares semblent noirs.

Simple mais avec suspensions, vitres, intérieur aménagé. Essayez, vous serez surpris. Sans prétention, on peut tout de même égayer une vitrine et rompre avec la monotonie des alignements de voitures et autre engins sur roues.

La plage en acajou qui ceint la banquette arrière comme sur les fins esquifs est très bien reproduite. Et la sellerie, classique, est superbement assortie à cette teinte spécifique. Par tirage au sort, la voici comme modèle du jour. Bien entendu chacune des roues se détache pour simuler un remplacement de pneumatique, puisque ces derniers peuvent se déjanter. Elle embarque aussi une roue de secours dans son… appendice cette dénomination convient-elle?

Celle-ci est la plus courante, par sa couleur et ses roues de type Whizzwheels. Et elle sera proposée pendant dix ans. Mais son toit coulissant fonctionne encore et elle roule très bien. Il ne faut pas jurer que par un site de vente.

Automobile décalée, elle voit ses lignes très justement rendues par le fabricant allemand. On aime ou on déteste. Cette Bentley S continental, copie de la Dinky-Toys est en caoutchouc teinté dans la masse.

Comme toutes les Tomte Lardal. Les risques de blesser un camarade étaient limités. Les lignes sont fidèles… au moule plagié ça tombe bien celui-ci est réussi , les couleurs toujours vives. La première miniature en zamak mou! Si on appuie un tant soit peu sur les flancs on la sent se déformer. Il faut dire que la taille de la flying lady, par exemple, expose cette dernière aux maladresses les plus diverses.

On comprend cependant en la voyant pourquoi Rolls-Royce fit la chasse aux reproductions portant atteinte à son image. Peut-être pour utiliser les stocks de Land-Rover à la demande fléchissante, bien que ou parce que décliné en une multitude de version. Alors il suffit de changer les couleurs et les décals du véhicule du cirque Chipperfields. Voilà donc un nouveau modèle dans la gamme.

Un incontrounable pour les amateurs de Corgi-Toys. On ne retrouve pas la déformation du plastique de la fin des années Et de bonne épaisseur! Elle aurait mérité aussi des pneus plus large, parce que des roues de vélo sur une Rolls-Royce font un peu désordre.

Mais pourquoi Matchbox a-t-il, au début des années , utilisé une telle échelle? Proposer dans un coffret trois grosses américaines dans des teintes vives et inusitées. Mais cette Lincoln Première est totalement improbable. Peut-être les consignes de couleurs ont-elles été envoyées en Chine, par simple description littéraire?

Et je ne sais pas si ça vaut vraiment la peine de le garder. Sa cote est assez soutenue dans ce coloris. Pour un dixième de la valeur du modèle authentique on peut avoir, sinon un jouet identique, une reproduction attachante.

Et Neo nous en propose une splendide réduction. De la teinte aux accessoires, tout respire rigueur et sérieux, tout en oubliant la tristesse que cela aurait pu engendrer. Miniature discrète et éclatante à la fois, elle mérite vraiment le détour malgré son prix un poil elevé. Suspension extra, intérieur aménagé moteur moulé avec la carrosserie mais détaillé sous le capot ouvrant, coffre renfermant deux valises!

Cette Jaguar Mk 10 de chez Corgi-Toys est un régal. Dans cette teinte, elle met en évidence la troublante similarité avec la Dinky-Toys présentée presque simultanément. Le générateur de nombre aléatoire a désigné la Rolls-Royce de Mebetoys. Il ne faudrait pas la comparer à une miniature de collection actuellement produite de peur de voir apparaître sa simplicité.

Parce que si on regarde cette Silver Shadow coupé, on sera surpris par la justesse de ses lignes, le nombre des ses détails et son aspect général très réaliste. Comme souvent à cette époque, un modèle réussi est souvent copié. Ce fut le cas, plus de dix ans plus tard, quand une fabrique russe reprendra cette recette italienne du luxe anglais. Quitte à commencer par la classique Rolls-Royce Quiralu , autant commencer par une belle pièce.

Et en plus, la peinture est parfaite pour une Quiralu. Le choix de Quiralu était donc, sinon judicieux, heureux. Heureux, ce sont aussi les collectionneurs qui ont pu réunir la trentaine de coloris édités en et La partie haute seulement. Les ailes sont couleur chocolat. Les roues sont de seconde génération, avec un axe non apparent.

Difficile de faire de longs discours car presque tout a été dit ici. Et aucune anecdote ne lui est attachée. Un modèle acquis pour sa livrée que je pensais alors peu courante. La finesse du métal de la carrosserie permet une restitution superbe des lignes. Dans ce modèle aussi, le siège du prince Consort est plus haut que celui de la reine.

Mais vous le savez, en réalité il est seulement plus ferme. Rare, non, rarissime, et totalement artisanale. Cette Rolls-Royce proposée par Manuel Hermosillo est de toute beauté. Le moule est superbe est juste. La réalisation est parfaite, compte tenu du fait que des accessoires tels que les pare-chocs, par exemple, ont été réalisés à la main avec des pièces de laiton soudées entre elles.

La roue de secours qui va dans le coffre. Car le même coupé Mercedes SE existe aussi sous la référence , mais sans direction opérationnelle. Autre anecdote quant à mon exemplaire, ou plutôt sa fameuse roue. Hormis son coloris assez peu courant, son achat lui confère une anecdote que voici: Le professionnel qui la proposait a rejeté très sèchement ma proposition de deux euros inférieure à la sienne.

Et quand bien même aurait-elle daté de ou ça ne la rendait pas plus chère que si elle avait été produite ne ou Pronostic prononcé avec proprement provocation et dédain. La miniature peut alors traduire les différentes étapes de cette vie. Enfin, je veux parler de la fonction qui décide aléatoirement du modèle que je vous présente, presque, tous les jours.

Et aux revendeurs de Corgi-Toys. Une affichette en plexiglas à suspendre ou poser. Les premières du genre étaient en verre. Je pense celle-ci du début des années Le moins courant des coloris courants. Pas rare comme vous pouvez le voir annoncé assez souvent. Ce modèle est très sympa, et il semblerait que ce coloris ait été proposé en fin de vie du modèle.

Cette version est attachante, je trouve, justement par sa combinaison de couleurs. Il est vrai que chez Dinky-Toys, les teintes sont souvent pertinentes. Un très beau modèle, classique du fabricant anglais. Alors, ça ne lui suffit plus de collectionner les catalogues, livres, et accessoires!

Il collectionne aussi les boites? Si vous êtes un peu étranger à ce monde là, je rappelle que certains modèles même neufs coûtent moins cher que leur étui ou boite. Des boites de conditionnement en fait. Eh bien plutôt que me répéter la sénilité me guette! En Sakura a présenté cette miniature.

Elle est déroutante, car elle mêle le meilleur au pire. Des pièces rapportées manquant aussi de finesse. Pour le collectionneur de Rolls-Royce, par contre, il y en a. Ses variantes de boite, au nombre de deux sont identifiables entre toutes, et tiennent leur promesse de voyage. Peut-être ont-elles été mastiquées par le chien de la maison. Je ne sais quel sort leur a été réservé. Je me souviens parfaitement de sa suspension toujours extra, et de cette belle cabine rouge, qui me fera craquer pour le porte-voitures mû par ce même tracteur.

Même pour , année de sa présentation, cette miniature est peu détaillée. Calandre et flying lady, pare-chocs à bananes, double feux ronds. A la fin des années , la Compagnie Européenne des Collectionneurs offrait toute une série de Solido, dans un présentation particulière.

On retrouve évidemment toutes les caractéristiques de la miniature Solido. Lignes mal traduites, mais intérieur juste. Pièces rapportées en nombre suffisant. Une miniature homogène sinon fidèle. Un exemplaire de plus pour ce classique modèle. Leur recherche est toujours un plaisir. Il revêt pourtant dans partie haute les tons pastels qui, je trouve, vont très bien à cette Phantom III.

Et curieusement 30 exemplaires également du cabriolet Phantom III du même fabricant. Et dans un sens heureusement.

Elles sont généralement assez bien faites. Ce sont des créations plus que des reproductions, et on ne chinoisera pas sans jeu de mots sur leur fidélité. Elles offrent à la BD une 3ème dimension.

Elle reste donc en ma possession pour mon plaisir. Dessin baroque pour cette limousine de la fin des années Délicieux anachronisme que ce compartiment chauffeur non protégé des intempéries. Le subtil mélange de classicisme décadent et de raffinement de cette Phantom V, FYP a su le transposer magnifiquement au 43ème.

Peinture irréprochable, pièces photo-découpées et sellerie en cuir véritable sont ses principales caractéristiques. Charme irrésistible, et caractère trempé sont les promesses tenues. Le packaging manque un peu de simplicité, mais on appréciera la note explicative fournie avec la miniature.

Catalogues et livres comme bases documentaires sur les miniatures, oui. Même une petite brochure du genre de celle-ci. Les lignes de la véritable auto, comme sur beaucoup de Corgi-Toys contemporaines sont mal restituées.

Avec un pare-brise, des pneus souples, un tableau de bord et un volant. Tout bêtement pour pouvoir produire à moindres frais la même auto, avec hard-top sous la réf Des fois je présente un coffret entier, parfois le véhicule seul.

Je ferai les deux dans ce cas. Parce que les miniatures qui le composent sont spécifiques au coffret qui vaut aussi par sa présentation. Jusque dans ses accessoires hormis la sellerie et la capote et ses dessous.

Un classique chez Corgi-Toys que ce modèle. Moi non plus je ne la connaissais pas avant de la trouver tout bêtement sur un vide-grenier, et pour une bouchée de pain qui plus est. On comprend que Corgi-Toys ait rapidement pu trouver cette sellerie jaune citron bien moins crédible que la rouge bien plus courante. Oui, la miniature évidemment. On fera juste attention à ce que les sièges bloquent bien les petits ressorts qui assurent la suspension. Ca me pose un problème. Sans charme en fait.

Et ils sont tous les deux dans un carton destiné à un futur vide-grenier. Il vont aussi bien sur les plateau que sur les remorques à ridelles! Max Kernick donne ici le meilleur de lui-même. Des esprits chagrins pourront chercher la petite bête.

Car le niveau de détail est important. Une symphonie en white metal majeur. Ce modèle réduit est au dessus de toute considération de fidélité. Elle a, comme certains individus, une présence lumineuse, qui ne peut que se vivre.

Je me souviens les avoir achetées 33 FF chez mon détaillant. Cette miniature est atypique chez Solido. Parce que ses lignes sont ratées. Trop haute et roues trop petites , elle apparaît également trop carrée. Pourtant elle a beaucoup de charme. Peinture correcte et teintes agréables. Sa capote repliée, laisse voir un intérieur rudimentaire mais correct. Oui, mais la calandre en faisait bien une Bentley.

Ni un modèle, ni même un accessoire. Oui, au même titre que des pneus. Proposer des pneus, non pour remplacer une perte, mais pour en avoir un autre type et donc donner au véhicule un aspect différent.

Mais cet article est différent. Car Corgi-Toys a proposé, à la fin des années , des automobiles à roues démontables pour simuler, comme sur les vraies, des crevaisons. Vous pouvez en avoir un aperçu ici , et y retrouver la référence à laquelle sont destinées ces roues de rechange.

Et pour quoi pas Corgi Spot-On en plus? Connue bien évidemment en bleu clair métallisé et bleu foncé, il en existe des versions bien moins courantes, éditées pour la German Dinky Society en La noire, limitée à 6 exemplaires, la dorée que voici à 12 ex.

Elle possède aussi des lanternes à la base des montants de pare-brise. Ce sont ces accessoires qui, en plus des coloris variés, font la foultitude de variantes commercialisées.

Flasques de roues, malle arrière ou simple grille, décals pour séries spéciales, galerie et bagages pour les versions taxi. Avec la même carrosserie, Eligor proposait même une Mercedes Nurburg, avec également, devinez quoi, des versions taxi. Enfin belles pour moi. Une petite bulle de peinture sur le toit.

Premier modèle avec vitres moulées en une seule pièce de plastique, elle hésite entre modernité et conservatisme souligné par les jantes convexes peintes. Je vous parlé des livres comme plaisantes bases de connaissances.

Mais ce ne sont pas les seules. Ici, un peu courant catalogue Mercury de la fin des années Tout le charme des dessins en lieu et place des photos. Une énorme promesse en deux dimensions. Est-il besoin de la présenter? Bien sûr celle-ci a une particularité. Merci à ceux qui savent de ne pas souffler. Cette couleur est une des deux connues de moi dans la production Harris. Cet assembleur distributeur de Dinky-Toys en Afrique du Sud au début des années Pour éviter les droits de douane élevés sur les produits manufacturés, et ce dans bien des domaines et bien des pays, les produits étaient importés en pièces détachées puis assemblées sur place.

Du réfrigérateur à la machine outil en passant par les véhicules miniatures. Voilà comment des Dinky-Toys ont pris vie, qui en Espagne, qui en Afrique du Sud dans le cas qui nous intéresse. Elle a une bouille sympathique et originale cette Mercedes iconoclaste! Ses lignes sont-elles justes? En plus sa boîte est un indéniable plus.

Typée, elle propose, au dos, une photo de la vraie voiture. Cette Polistil est une réédition, dix ans plus tard, du moule Politoys présenté en Et surtout éviter un parallèle fâcheux pour son appréciation. Car nombre de lignes, de proportions et de détails pêchent.

Mais même si un vendeur français peut vous sembler une alternative sécurisante, ne mettez jamais plus de 60 à 70 euros pour ce genre de produit. Vous ne savez pas reconnaître ce genre de modèle? Dans le doute, contactez-moi. Fyp, qui est le réducteur de ce royal carrosse, nous offre une superbe miniature. La peinture est superbe, les proportions justes, les pièces rapportées fines. Pas à la même hauteur?

La reine bien que plus petite que le prince est aussi moins lourde. Ce niveau de sièges est une libre traduction du phénomène. Invisible donc, mais aussi efficace. Quelque soit votre pratique il est indéniable que posséder des ouvrages sur les miniatures devient incontournable.

Ce livre sur les Dinky-Toys anglais, très complet, a été écrit par un couple de véritables passionnés. On la disait inspirée de la Phantom V de chez Dinky-Toys réf. Pour avoir démonté les deux, elles sont totalement différentes. Suspensions ferme mais efficaces. Même version capotée, même type de roues. Comme vous pouvez le voir ici , ce modèle est à fois basique et incontournable puisque vous pouvez le trouver régulièrement en vide-grenier. Voici une Rolls-Royce jamais produite par Rolls-Royce.

Mais juste pour les besoins de la série TV Thunderbirds. Projection de missiles avant un et arrière six par pression sur les roues… avant ou arrières. Il promet des heures de jeu. Cette firme indienne a racheté de quoi produire une petite gamme de jouets, utilisant catalogues et étuis très fortement inspirés de Solido. Mais non, je plaisante! Tout ressemble à du Dinky-Toys. Y compris les références qui sont identiques.

Le cliché vous montre une des nombreuses versions de ce modèle. Beaucoup ont reçu les roues boutons que je trouve hideuses. La photo accentue la mauvaise application de la peinture. Vous trouverez ici un article sur cette miniature. Son état est proche du neuf. Que demander de plus? Ce jaune pale est mon préféré parmi les coloris courants de cette Jaguar 3.

Voilà une marque qui produisait des miniatures cohérentes et équilibrées, qui pouvaient être confondues avec des Brooklin. Et la marque proposait des modèles alors inédits. Voici la plus superlative des Rolls-Royce. Une des rares Phantom IV. Celle-ci appartint à Franco. Peinture nette et profonde, pneus souples très réalistes, largeur des voies conforme, vitrage très clair.

Car on pourra lui faire un tas de reproche, mais au regard du prix, son épaisseur de zamak est importante, elle possède des ouvrants portières avant et capot , des feux translucides et des rétroviseurs, un intérieur fidèle, des lignes pas trop loin de la réalité, et une statuette de taille raisonnable.

Elle fut proposée en boite individuelle dans un coloris gris. Bentley Continental R, Bentley Speed six… et du moins bien: Bentley S Flying Spur. Elle est très bien, mais vous aurez, comme sur une Neo ou une Universal Hobbies, à raccourcir les voies. Les lignes sont bien restituées, les détails sont nombreux et tous en harmonie. Et croyez-moi, ça compte le regard.

En plus, il y a, pas loin dans la vitrine, une Silver Cloud Flying Spur, et le rapprochement des modèles différents, et traités différemment, est intéressant. Voilà qui met à mal une tenace légende attachée aux Rolls-Royce. Bref, cette Silver Shadow de Norev, en très bon état, a comme toutes les autres berlines au double R de ce fabricant le capot moteur entrouvert. Cette Bentley S2 est annoncée depuis quatre ans.

Déjà ses défauts se dessinent roues un poil petites et ses qualités étincellent sous la lumière du studio photo du fabricant. Oui, la Silver Cloud II par la même occasion, ça ne serait pas de refus. Produite de façon artisanale par Heco-Modèles à la fin des années , cette Rolls-Royce est très intéressante.

Les baguettes latérales sont du papier brillant autocollant et les feux avant bien que translucides et bombés sont de galbe irrégulier, souvent dépareillés. Mais les roues tournées avec enjoliveurs assortis à la carrosserie sont magnifiques. Les essuie-glaces en photo-découpe. Voilà une présentation sous un angle plutôt inhabituel. Yves Pebernet était maroquinier avant de créer la marque qui fit le ravissement de nombreux collectionneurs de Rolls-Royce.

Les pièces photodécoupées sont nombreuses, la qualité de peinture excellente. Et nous étions au siècle dernier! Ceux lancés en juillet Ni aménagement, ni suspension.

Elle est rondouillarde comme à peu près les autres modèles de cette première série de sept berlines. Malgré tous ces travers, cette miniature est attachante comme toutes ses consoeurs.

On choisira, si possible des miniatures pas trop détaillées pour garder une cohérence qui fera tout le charme des mises en scène. Après, on pourra aligner deux, trois façades ou plus encore.

Quel dommage que cette échelle utilisée par Lledo! La Silver-Cloud que je vous montre est intéressante par la disposition de ses couleurs. Et celle retenue pour cette Variante de la Silver Cloud est atypique.

Agréable à regarder, difficile à faire cohabiter, même avec des Dinky-Toys ou autres Corgi-Toys. Ni supercar, ni carrosserie extravagante.

Elle possède, cette Ford Consul Cortina Super Estate , tous les autres attributs qui font le succès de la marque, plus un hayon ouvrant, et des panneaux latéraux en faux bois dont le rendu est irréprochable. Il aurait été agréable de voir un beau vert ou un jaune pale sur ce break. Je suis sûr que ces teintes se seraient accordées à merveille avec les boiseries.

Ce coloris a été édité par Minichamps pour les concessionnaires Bentley, et vous ne le trouverez donc pas sur le site du fabricant allemand. Comme toujours, ce dernier nous propose un produit, fidèle, cohérent, abouti.

Ce voiture est un best-seller. Que ce fut dans sa première version, avec jantes fidèles et feux diamants, entre autres, ou dans ses rééditions de dans trois coloris différents.

On ne comptera pas les Ce coloris bordeaux est le moins courant des trois. Mais pas celui qui lui va le moins. Le contraste entre les entourages de fenêtre, et la couleur de caisse participe grandement au charme de la miniature. A prix raisonnable elle trouve toujours preneur, car elle sucite toujours le respect par sa fidélité et la pertinence du modèle reproduit.

Voilà un accessoire Dinky-Toys courant. La boite est en carton, et le contenu aussi. Il consiste en des petites plaques figurant des bouts de trottoir.

Et vous obtenez des rues dans lesquelles circulent Dinky-Toys, ou autres véhicules en harmonie. Les motifs des trottoirs sont différents cependant. Bon jeu à tous! Et cet exemplaire plus encore pour moi. Pas en état neuf, il sent le jeu. Poussiéreux cet ensemble était. Mais les chargements de planches et de sacs de ciment et les utilitaires étaient proches du neuf. Dernière précision, je pense ce camion de marque ERF, peint tout comme sa remorque, dans une combinaison de couleur propre à cette référence Corgi-Toys.

Un peu de mon enfance que cette voiture. Et puis la miniature me rappelle celles de mon enfance, même si je ne me souviens pas de celle-ci dans mes jouets de garçon.

Son charme ne se limite pas à sa boîte illustrée, ou a sa robe lumineuse. Elle possède des ouvrants, mais un peu atypiques. Heureusement, et vous avez eu peur, il a un siège éjectable fonctionnel. Doigts fins et précaution obligatoires. Intérieur aménagé, et comment! La couleur même de ce commerce ambulant dont Corgi-Toys était la référence du genre, est aussi très vive.

La verrière de toit, un peu comme le système Trans-O-Light, répartit au mieux la lumière dans la cuisine. La devanture en zamak bascule et permet même de placer un aide cuisinier par exemple. Quelques personnages et la scène devient animée. Celles du début des années Cette production des Editions Atlas a une particularité intéressante: Les lois de la physiques imposent, elles, à un véhicule de se pencher du côté opposé au virage pris.

Et vous avez quoi? Eh bien elle fonctionne comme les autres Dinky-Toys de son époque. Cette dénomination un tantinet snob, ce carrossier pouvait se la permettre. Nous sommes assez loin du style Park-Ward que Dinky-Toys a reproduit en sous la réf.

Elle est simplement neuve et sans aucun défaut. Qui a dit que je pensais aux Dinky-Toys Atlas? Il est fan de DS, et bien sûr il possède cet exemplaire, tout comme la version bleue à toit blanc, peu courante. Peinture irréprochable pour ce modèle. Les phares diamants même pour les projecteurs additionnels, les portes et coffre ouvrants. Les collectionneurs purs et durs la conserveront dans son pack, scellée. Après cette manipulation, on a un modèle réduit cohérent.

Celui-ci est imaginaire, fait sur la base de la Bentley série Très bien réalisé par DG Models, il a, en vitrine, une véritable présence.

En plus, le choix de la publicité est judicieux. Pas directement Dinky, mais pas loin quand même. De temps en temps, je la couvre tout de même de ce toit amovible que mon exemplaire bordeaux a. Pour plus de détails sur cette miniature, vous pouvez la voir ici , détaillée en compagnie de sa concurrente signée Dinky-Toys.

Cette dernière est, elle, carrément trop anguleuse. Et porte sur la calandre, en guise de flying lady,… une poule! Vivement sa prochaine réduction!

Ce qui me plait chez elle? Jantes tournées, intérieur aménagé et suspensions. Et ses feux diamants! Il est dommage de voir une auto à numéro et bandes blanches sur celui-ci.

Ah oui, Matchbox en anglais. Que de produits sympas. Cette Rolls-Royce Silver Shadow, série 1, est un classique autant dans le paysage automobile que dans le monde de la miniature. Construite à Springfield, Massachuchets, elle arbore les caractéristiques de ces Rolls-Royce: Moyeux creux et phares tambours, pare-chocs cylindriques. Sa statuette disproportionnée… dans des proportions tout à fait acceptables, ses honnêtes roues à rayons, son intérieur aménagé, et ses détails travaillés dans une juste mesure en font un modèle homogène et son moteur détaillé est séduisant.

Petite anecdote à travers ce modèle, dont les seulement Cette Fiat , tout à fait ordinaire, et présentable, a une boîte sans illustration. On remarque que le nom du modèle et la référence sont donc inscrits au tampon.

Elle est intéressante car elle fit aussi partie du gift set GS28 ce qui la rend encore moins facile à trouver seule. Mais revenons à ce cabriolet. Et franchement cette miniature est la référence. Et ne vous trompez pas! Existe en bleu, noir, bordeaux ou chocolat. La boite bleue avec une belle illustration correspond bien à ce produit de Et vous avez raison. Un produit français injustement méconnu.

Fabriqué en Chine certes, mais remarquable, de par sa cohérence, sa pertinence, et par la qualité de sa réalisation. Les pièces rapportées, nombreuses, sont justes, les plis de la capote réalistes, et je ne saurais que conseiller pour les amateurs de versions découvertes le magnifiques exemplaire bleu, si vous le trouvez. Il est rare de voir des jouets de certains pays être de pures créations. Les rachats de moules, les copies pures et simples ou les partenariats étaient le lot commun.

Capotée ou non, elle représente, ce qui explique tout, une voiture ayant appartenu à Lenine. Tout comme Darrin, Franay, Binder ou Chapron, pour ne citer que ceux-ci, il a travaillé sur les châssis des marques les plus prestigieuses. Mais aussi sur des automobiles populaires. Puis attendit pour proposer 9 nouveaux produits, sur le premier semestre.

De ces premières productions, il possède les caractéristiques. Ni suspension, ni intérieur aménagé, mais déjà une peinture métallisée, des vitres. Des jantes plates et une boîte bleue.

Enfin un plan intelligent. Quatre ans après la sortie de ce même utilitaire en version à plateau à ridelles, les premiers chargements sont proposés. Enfin cette Régence, puisque Quiralu a tout de même collé une étiquette rectificative sur la boîte. La fidélité de ses autos le cantonne dans ce rôle. Pour le camion, je suis plus perplexe.

Ca et là quelques petits accessoires peuvent donner vie à des vitrines, même sans diorama. Le terme miniature prend ici tout son sens. Gouel corrigez moi si je me trompe. Pas de détails inutiles risquant de rompre la magie qui opère. Ce fut un coup de coeur. Des personnages très lourds, une boite au fort goût de nostalgie où pointe un soupçon de souvenir inconscient. Bon, allez pourquoi pas Volkswagen. Tomica, qui en son temps avait produit de très convaincantes Phantom VI a dans la même série, a édité cette voiture en au moins quatre couleurs.

Dorée, gris argent, gris argent perlé, et blanc. Bref, en vérité, il est fidèle. Nombre de variantes de couleur sont recensées. Mais aussi des promotionnelles. Celle-ci, semblent avoir été distribuées par les concessionnaires Rohdins. Peu crédible en tant que réplique. Le constructeur se réserva un exemplaire pour peaufiner des tests.

Le voici reproduit par Max Kernick sous le label Top-Marque. Une miniature de poids. Elle est en white-metal! Celles et celui des Corgi-Toys précoces, mais ayant eu droit, pour relancer les ventes, à une nouvelle robe; bicolore. Un faux air de raton laveur. Avec son masque bleu! Disposition absolument… anglaise pour cette belle Ford Zephyr Corgi-Toys. Référencée , elle entre, pour le fabricant anglais de miniatures dans la série des utilitaires et non des voitures.

Dans le coffre, on devine les bagages et même un carton à chapeau. On frisait le sans faute! Le jeu consiste à deviner les 7 chiffres 5 de 1 à 50 et 2 de 1 à 11 qui seront tirés au sort. Une fois ce tirage effectué, les gains sont redistribués aux différents rangs en fonction du nombre de bons numéros cochés sur chaque grille. La première étant bien sûr la plus connue: Simple et sécurisé, celui-ci se veut rassurant.

Du fait de son internationalité, les résultats et rapports de gains ne sont pas nécessairement divulgués au même moment. Pour autant une chose est sûre: Chaque pays a donc son processus et son horaire de diffusion des résultats.

En France, le tirage du jeu My Million est effectué aux alentours de 20h40 et diffusé sur la chaîne TF1 depuis anciennement France 2.

Les résultats sont en parallèle diffusés sur le site officiel de la FDJ, et accessibles en replat sur la plateforme de la chaîne TF1. Calculer ses gains Euro Millions. Ci-dessous vous pouvez découvrir le tableau de répartition des mises en fonction du nombre de bons numéros et étoiles cochés sur votre ou vos grilles.

Les gains correspondants à chaque rang sont bien sûr différents pour chaque tirage, et en corrélation avec le montant du jackpot. Ci-dessous, découvrez un deuxième tableau récapitulatif des probabilités de gains pour chaque rang, ainsi que du gain moyen depuis la dernière version de la loterie européenne, soit le 24 septembre Pour rappel quel que soit le mode de jeu choisi, les mises supérieures à euros ne sont pas acceptés.

Comment percevoir ses gains. Les joueurs ayant tenté leur chance en ligne verront leurs gains inférieurs à euros perçus directement par virement sur leur crédit de compte FDJ.

Si le joueur a tenté sa chance de manière conventionnelle, à savoir dans un point de vente, celui-ci aura 60 jours pour se présenter et percevoir ses gains. Si les gains sont inférieurs à euros, celui-ci pourra se rendre directement chez son revendeur habituel pour les percevoir.