SELON UNE ÉTUDE – La NASA prévoit la fin de la civilisation

L’aveuglement, c’est d’abord l’égoïsme qui à l’échelle d’un pays s’appelle nationalisme. Celui-là même qui fait dire à Erdogan que chaque femme turque doit avoir au moins 3 enfants et qui fait aussi se réjouir fort stupidement nos gouvernants du taux de fécondité élevé en France.

Depuis le 20 juin , sur les ordinateurs portables, Windows 10 laisse une notification aux utilisateurs de Chrome comme quoi Edge serait moins gourmand sur l'énergie de la batterie [ 98 ]. Et à ne surtout pas aller chez la concurrence — ici, je dirais: Pour moi la stigmatisation des générations est une fausse piste. Parce que vous croyez que nos technologies actuelles sont fini?

Notes de bas de page

Contexte Une énorme pyramide de dettes. Dès la fin des années , certains économistes tels Maurice Allais notent que l'économie mondiale repose sur des niveaux jamais atteints de dettes, s'appuyant les unes sur les autres et créant une situation économique particulièrement instable qui pouvait déboucher sur une grave crise .

Contrairement à des formules de dépôt type PEL , les comptes sur livret n'exposent pas le client à des pénalités lors du retrait ou de la clôture anticipée. Cependant, à la différence d'un compte courant , le titulaire n'a pas en sa possession de moyens de paiements directs comme une carte bancaire ou un carnet de chèques. On distingue plusieurs types de comptes sur livret. D'une part, les livrets réglementés, dont les conditions et le taux sont fixés par l'État. D'autre part, les livrets bancaires , qui sont des formules créées par les banques.

Concernant les livrets réglementés, leurs taux sont déterminés et réévalués par l'Etat. Concernant les livrets bancaires, les taux sont variables selon les établissements bancaires et peuvent constituer des arguments commerciaux. Il est, par exemple, possible de bénéficier d'un taux attractif durant une période donnée.

Le taux d'un livret bancaire peut être supérieur à celui des livrets réglementés, mais il peut aussi être baissé unilatéralement par la banque. Des experts envisagent également une instabilité politique dans des pays développés [ ] , [ ].

En mars , la maison d'un ancien dirigeant de la Royal Bank of Scotland est vandalisée. L'incident a été précédé de menaces adressées aux bénéficiaires de bonus de l'assurance American International Group AIG [ ] , [ ]. L'inflation des prix alimentaires et pétroliers, conséquences de la crise et des politiques monétaires expansionnistes qui ont suivi, est considérée comme une des raisons ayant poussé la population dans la rue lors de la révolution égyptienne de [ ] et lors de la Révolution tunisienne de , qui ont conduit à un changement de gouvernement dans ces deux pays, et ont eu une influence sur la guerre civile libyenne de À partir du 17 septembre le mouvement Occupy Wall Street proteste contre les abus du capitalisme financier, à la suite de la crise financière et des sauvetages bancaires massifs avec des fonds publics [ ].

Plusieurs études montrent une augmentation du nombre des suicides en Europe depuis le début de la crise. Ainsi, pour injecter des liquidités supplémentaires dans l'économie, avec des taux d'intérêt très bas, voire négatifs, les banques centrales se sont tournées vers des méthodes dites "non orthodoxes".

Selon la Banque d'Angleterre, cette mesure est l'équivalent moderne de la planche à billet [ ]. Ainsi, la Banque centrale se met à acheter des bons du trésor ce qui revient à prêter à l'État et d'autres titres financiers:.

QE1 a été considéré comme un succès en soutien des politiques de relance et en facilitant le recours à l'emprunt par les États. Ces mesures ainsi que des taux de dépôt de la banque centrale négatifs en mars au Danemark, Japon, Suède, Suisse et à la BCE [ ] ont donné lieu à des rendements faibles records, voire parfois négatifs, sur les obligations d'État. Bien que la reprise dans les économies développées a amélioré modestement depuis , de nombreux pays surtout en Europe et les pays producteurs de matières premières sont toujours face à des forts obstacles de l'héritage de la crise financière mondiale.

De plus, la faible performance de l'économie mondiale au cours des dernières années a soulevé des préoccupations d'une "nouvelle normalité" de croissance plus faible [ ] , [ ]. La faiblesse généralisée de l'investissement dans le monde entier, non seulement retient la croissance actuelle, mais réduit également le potentiel de croissance dans l'avenir [ ]. Pourtant, en décembre , la FED a relevé son taux d'intérêt de référence entre 0,25 et 0,50 pour cent - marquant la première augmentation de près d'une décennie, marquant peut-être le "début de la fin" [ ] , [ ].

Juger les effets, sans parler du succès, de QE est extrêmement difficile. En effet, le QE est une partie de la politique monétaire, dans un mix d'autres politiques y compris la politique budgétaire, les réformes structurelles et la régulation prudentielle qui doivent être combinées intelligemment pour atteindre le succès [ ]. De plus, à en juger le succès dépend de quels critères on utilise, y compris les résultats par rapport à un scénario "de base de politique inchangées", et leurs effets sur la confiance et les anticipations d'inflation du public [ ].

Par exemple, en la Banque du Japon a été la première Banque centrale à attaquer les forts pressions déflationnistes et un taux de change réel surévalué par des politiques monétaires "non orthodoxes". Dans l'éventualité, ces mesures se sont avérées insuffisantes pour empêcher une décennie perdue [ ]. En effet, pour ressusciter une économie moribonde, une politique budgétaire beaucoup plus expansionniste était nécessaire, complétée par des réformes structurelles difficiles mais nécessaires [ ].

Cela dit, d'autres objectifs de la FED d'inverser les pressions déflationnistes et ramener "l'inflation de base" à environ 2 pour cent n'a pas encore été atteint après 6 ans - bien que le taux de chômage a chuté à des niveaux avant la récession.

Ce paradoxe est en grande partie un reflet du rebond timide dans l'investissement privé et des taux de croissance de l'économie réelle, bien inférieurs à la moyenne post-récession. La logique de cette stratégie était simple: Cependant, jusqu'à présent, cette stratégie a donné des résultats décevants en Europe et au Japon -- en grande partie parce que le niveau d'endettement des ménages et des entreprises a grimpé en flèche depuis De même, les entreprises face à la demande faible, ont utilisé la dette au faible taux de racheter leurs actions pour améliorer leurs prix, plutôt qu'augmenter leurs investissements productifs.

Au même temps, en dépit de ces améliorations, la taille du bilan de la FED en a quintuplé à milliards [ ] de dollars, soit 25 pour cent du PIB et la dette publique totale [ ]. Bien que les taux d'intérêt extrêmement bas réduisent les frais de service de la dette publique, ils soulèvent au même temps des questions difficiles sur la solvabilité des compagnies d'assurance-vie, les fonds de pension et les systèmes de sécurité sociale, sans parler de la question épineuse d'une stratégie de sortie éventuelle et l'augmentation des risques systémiques [ ].

En effet, les compagnies d'assurance et fonds de pension ont émis des polices d'assurance-vie à des taux beaucoup plus élevés de rendement promis que les rendements des obligations d'État actuels.

Compte tenu de l'incertitude sur la stabilité du système financier, ceci a conduit à une fuite massive vers la qualité. Cela, à son tour conduit logiquement à une forte hausse des prix des obligations et donc à des taux d'intérêts historiquement bas, sans précédents. Avec le recul, le QE offre un plancher implicite un "put" en anglais aux prix des actifs - soulevant des inquiétudes importantes sur l'aléa moral [ ] , [ ].

En effet, la création monétaire massive a largement coulé dans l'augmentation forte des prix des actions et immobilier, qui a bénéficié de façon très disproportionnée les plus riches de la société, en aggravant considérablement les écarts de revenus d'après-guerre. Par conséquent, le QE soulève de sérieuses questions concernant la façon dont cette situation atypique sera normalisée sans grands effets sociaux-économiques [ ].

Ces exemples illustrent la complexité de l' assouplissement quantitatif , et la difficulté d'évaluer les points de vue très divergents sur ses succès et échecs, mentionné ci-dessous. Cette politique a aussi des points plus négatifs. Toutefois, pour l'économiste Daniel Cohen l'excès de liquidités ne viendrait pas principalement des politiques monétaires et notamment celle d' Alan Greenspan qui est souvent vue comme à l'origine de la présente crise financière.

Elle tiendrait surtout à deux facteurs plus structurels: D'autres, comme Paul Grignon, auteur de L'Argent Dette , considèrent que les banques privées ont pris le contrôle de la quasi-totalité de l'émission de l'argent.

La crise proviendrait donc, dans un système basé sur l' usure , du caractère impayable de la dette, les banquiers ne créant que l'argent du prêt, et pas l'argent nécessaire pour rembourser les intérêts. Par conséquent, le système serait condamné dès le départ à la faillite. Il serait donc nécessaire pour les États de mettre fin à l'indépendance des banques centrales et de reprendre le contrôle de la création monétaire. Le plan de relance de l'économie française annoncé en octobre puis complété en janvier , s'est élevé à 48 milliards d'euros, dont 26 milliards pour les PME 17 milliards à travers les banques - livrets d'épargne populaire pour les prêts aux entreprises - et 5 milliards à travers la garantie bancaire d'OSEO, complétés de 4 milliards supplémentaires sur Le président Nicolas Sarkozy pose comme condition aux banquiers qu'ils limitent leurs bonus et les dividendes versés aux actionnaires.

Certains banquiers acceptent de jouer le jeu tout en indiquant que les aides aux banques ne sont pas des subventions mais des prêts qui seront intégralement remboursés et largement profitables à l'État [ ]. Les bonus bancaires ont été taxés dès Ces projets sont annoncés par le Premier ministre, François Fillon , le 2 février Le Royaume-Uni met en place un plan de recapitalisation de ses banques en difficulté.

Il a tenté d'imposer des baisses de taux d'intérêt [ ]. Pour autant, au Royaume-Uni comme dans d'autres pays, l'accès au crédit a pu se resserrer face à une situation économique qui s'aggravait [ ]. Le gouvernement britannique établit un plan de relance de 10 milliards d'euros pour les PME anglaises. L'état britannique nationalise en partie ses banques: Gordon Brown sollicite une solution internationale [ ]. L' Espagne met en place depuis le début de l'année un plan de soutien de plus de 20 milliards d'euros pour la relance de l'économie [ ].

Le gouvernement norvégien présente un plan de milliards de couronnes 11 milliards d'euros destiné à relancer les prêts aux ménages et aux entreprises et atténuer les effets de la crise financière [ ]. Berlin adopte un plan de relance de 60 milliards d'euros en [ ]. Angela Merkel s'est vue contrainte d'amplifier les mesures de soutien pour , face aux difficultés grandissantes des banques régionales allemandes pour financer l'économie.

Elle a défendu devant les députés le projet de budget , qui prévoit un déficit record de 85,8 milliards d'euros [ ]. Aux États-Unis , Barack Obama fait voter au Congrès un plan ambitieux de milliards de dollars, sur deux ans, pour la relance de l'économie américaine [ ].

La nouvelle administration a par ailleurs promis un contrôle plus sévère de l'affectation des milliards de dollars restants du plan Paulson de sauvetage du système financier adopté fin par le gouvernement George W. Sur les milliards d'euros du plan de relance américain, 37 milliards sont consacrés aux technologies numériques [ ]. À partir de , le président des États-Unis entend réguler le marché bancaire et financier et taxer les profits bancaires [ ].

Le Québec table sur un soutien des PME dans leur accès au crédit par une garantie des financements un milliard de dollars. Ce programme d'accès au crédit, intitulé Renfort, s'adresse aux entreprises en exploitation depuis au moins trois ans, et qui doivent avoir généré des fonds positifs dans deux des trois dernières années. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante FCEI , regrette que le gouvernement ne fasse pas plus d'effort à travers des aides directes auprès des plus petites entreprises en difficulté [ ].

Le gouvernement chinois lance dès un plan de plus de milliards de dollars également pour soutenir la demande intérieure et les investissements innovants [ ].

Des risques de protectionnisme de la part des États apparaissent pour protéger les emplois de la mondialisation [ ]. Or cette tendance est volontairement freinée car dangereuse à plus long terme pour la croissance mondiale. Un rapport de l'OCDE [ ] Objectif Croissance publié le 3 mars , préconise de façon prioritaire les réformes qui ont pour but de renforcer le capital humain, de même que les réformes destinées à intensifier la concurrence sur les marchés de produits [ ] , [ ].

Un nouveau rapport publié en mars , préconise de s'éloigner peu à peu des plans d'urgence, au profit de politiques d'investissements crédit d'impôt et subventions directes en Recherche-Développement, de libéralisation de l'accès au commerce et aux professions libérales, afin de limiter le chômage longue durée, stimuler l'innovation et le développement de nouvelles entreprises et emplois.

L'assainissement de certaines autres dépenses publiques sera prioritaire [ ]. Une baisse du chômage réduit les prestations sociales et contribue donc à faire baisser le déficit, note l'OCDE.

Les États lancent ou prévoient de lancer des politiques de relance avec la volonté affichée de réduire l'ampleur de la crise économique:. Hélène Rey [ ] , professeur à la London Business School , estime que si le risque de stagnation appelle des politiques de relance budgétaire, celles-ci peuvent également constituer une menace pour la capacité à émettre de la dette pour les États.

Dans ce cas, concernant la situation financière, tout ce que l'État pourra retirer de la revente des parts des banques et des institutions financières qu'il a recapitalisées apparaît comme primordial pour sortir de l'ornière.

Peer Steinbrück , ministre des finances allemand, a mis en garde le 6 décembre contre le risque de dépenser des sommes considérables en pure perte et d'augmenter la dette publique [ ].

Le nouveau gouvernement adopte des mesures de relance de façon à doper la demande intérieure et de moins dépendre des exportations. Pour la Banque mondiale , la croissance chinoise a été tirée par les investissements et par la consommation qui s'est bien tenue.

Toutefois pour cette institution, le pays doit revoir son modèle de croissance fondé sur les exportations. En effet, les pays développés clients de la Chine ne devraient pas connaître un redémarrage lent [ ] et par ailleurs des tendances protectionnistes semblent faire jour. La croissance chinoise a un effet positif sur nombre de pays africains producteurs de matières premières qui ont vu leur croissance soutenue par la demande chinoise [ ].

D'une façon générale, ce pays semble vouloir renforcer son influence en Afrique notamment par le biais d'un fonds sino-africain de développement [ ]. Ces fonds sont désormais garantis puisque tous les PEP ouverts ont dépassé la durée minimale de 8 ans. En terme de fiscalité , les gains sont exonérés d' impôts sur les revenus au bout de 8 ans sans retrait, ce qui est forcément le cas pour les PEP actuels ouverts puisqu'ils ont été ouverts il y a au moins 8 ans.

Les gains obtenus restent néanmoins assujettis aux prélèvements sociaux. Le PEP assurance fonctionne un peu comme un contrat d'assurance-vie. Les sommes versées sur un PEP assurance alimentent en effet une assurance-vie en euros ou multisupport. Il présente un risque de perte sur les fonds équilibrés que l'on ne retrouve pas sur un PEP bancaire. Depuis , il n'est plus possible d'ouvrir un PEP.

En revanche, les personnes qui détiennent encore un PEP à ce jour peuvent le conserver sans limitation de durée, et continuer de l'alimenter jusqu'au plafond.