Au Yémen, le char Leclerc a fait forte impression


Jean-Marc Lamory, Le p'tit crapahut: Lagneau est un sage! Avec tout mon Amour Marie. Le problème cependant si le Mohamed Atta de la base aérienne de Maxwell et celui d'Huffman aviation sont la même personne est que les instructeurs de vol sont presque unanimes pour le décrire lui et ses compagnons comme un élève médiocre et un mauvais pilote tandis que l'évaluation par des professionnels de la performance des pilotes du 11 septembre est de très haut calibre.

Au coeur de la Grande Conspiration Internationale ( partie 1, suite ).


Aucun mort ou blessé n'est à déplorer. En , un Embraer opérant le vol AF en provenance de Lyon sort de la piste 15 à l'atterrissage.

Aucun des 22 passagers et des trois membres d'équipage n'est blessé. Le 25 juillet , un Piper 34 perd sa roulette de nez à l'atterrissage. Le pilote n'est pas blessé, et l'avion est évacué à temps pour la reprise du trafic.

Le pilote est décédé et, sur les lieux de l'accident, trois autres personnes ont été légèrement blessées. Le 4 août , un avion privé en provenance d'Olbia a dû être tracté hors de la piste, victime d'un éclatement de pneumatique.

Il n'y a eu aucun blessé. L'appareil s'est alors embrasé provocant le décès de l'occupant [ 22 ]. Plusieurs compagnies aériennes de transport de passagers utilisent la plateforme aéroportuaire, parmi lesquelles certaines ont choisi d'implanter des comptoirs attachés au troisième niveau de l'aérogare: La plateforme était aussi la base de l'ancienne compagnie charter Hello [ 30 ] et l'une des trois bases de l'ancienne compagnie Swissair [ 31 ].

Swiss International Air Lines a cessé toutes ses opérations le 31 mai Lien d'une vidéo de voyageur espagnol arrivant l'aéroport détaillant les liaisons [3]. Ligne 50 BVB vers Bâle. Ligne 11 Distribus vers la gare de Saint-Louis. Il existe des lignes d'autobus suisses BVB et françaises Distribus qui desservent l'aéroport.

Il est projeté qu'une ou deux lignes du tramway de Bâle puissent relier l'aéroport à Bâle via Saint-Louis à l'horizon Un raccordement ferroviaire est prévu pour relier l'aéroport à la ligne Strasbourg - Bâle. La mise en service de cette nouvelle ligne d'environ sept kilomètres est prévue à l'horizon [ 34 ].

La gare sera prévue pour pouvoir accueillir des TGV [ 35 ]. La gare sera desservie par deux trains régionaux par heure et par sens en heure creuse et jusqu'à quatre trains par heure et par sens en heure pleine.

Les travaux pourrait débuter en pour une mise en service prévue en [ 36 ]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Redirigé depuis Aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg. Pour les articles homonymes, voir EAP. Carte des aéroports de la région Grand Est 20 km. Carte des aéroports en Suisse 20 km. Ajaccio , Athènes E. Croissance du fret aérien grâce au Cargo Terminal.

A l'automne , le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estimait qu'il y avait Européens venus de France, d'Allemagne, de Belgique, du Royaume-Uni, de Suède ou d'Espagne "parmi les quelque 20 combattants étrangers présents" dans cette zone.

Utilisé du désert du Mali aux rues de Paris, où il équipe les militaires de l'opération Sentinelle, le Famas - Fusil d'assaut de la Manufacture d'armes de Saint-Étienne - vit ses dernières heures.

Après s'en être servie pendant près de quarante ans, l'armée française va en effet le remplacer par un fusil d'assaut allemand, le HK , fabriqué par le groupement Heckler et Koch. Ce choix a été officialisé vendredi soir par la direction générale de l'armement DGA. Le HK est déjà utilisé par l'armée norvégienne, ainsi qu'au sein des forces spéciales et de l'armée de l'air françaises. Le montant du contrat, non précisé, serait de quelque millions d'euros, selon la presse.

Il porte sur l'achat de plus de Parmi eux, aucun Français, ce qu'ont déploré certains tenants du patriotisme économique. Lire la suite sur Figaro. Celle-ci intervient juste après la garde à vue de Christian Flaesch également entendu dans le même dossier judiciaire. Les deux hommes sont entendus dans une affaire où le nom de Nicolas Sarkozy avait été cité.

Nommé en à la tête de la PJ parisienne, il avait été limogé fin décembre par Manuel Valls après une mise en garde du parquet général de la cour d'appel de Paris. En , Christian Flaesch a été accusé d'avoir prévenu Brice Hortefeux, ancien ministre de l'intérieur, de son audition prochaine par un juge en Une audition qui, selon Le Monde, était liée à l'enquête sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en Quelles informations se sont échangé les deux hommes?

Depuis sa mise à l'écart de la PJ, Christian Flaesch s'était tourné vers le privé. Depuis septembre , il est le directeur général sûreté-sécurité du groupe Accor, numéro 6 mondial de l'hôtellerie. L'animateur devait y présenter une émission quotidienne d'information. Le journal en ligne précise que cette annonce a été faite dimanche à la Société des journalistes SDJ par Serge Nedjar, patron d'iTélé, et Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes du groupe.

Présomption d'innocence Dès le 24 août, Serge Nedjar avait annoncé à la rédaction que Jean-Marc Morandini ne figurerait finalement pas sur la grille de la chaîne.

Cette décision avait aussitôt provoqué une vive réaction de la Société des journalistes de la chaîne, qui avait publié un communiqué: Ce déplacement de quelques heures, le premier de son quinquennat à Calais, survient quelques jours après une visite de Nicolas Sarkozy, qui a fait des questions migratoires et d'identité des thèmes phares de sa campagne pour la primaire de la droite. Le chef de l'Etat devait rencontrer au cours de cette visite entamée à la gendarmerie, les forces de l'ordre, des élus, ainsi que des chefs d'entreprises et des acteurs associatifs.

Aucune séquence n'est prévue en revanche sur le campement de la "Lande" son nom officiel où s'entassent entre 7.

Ce sont des sujets d'une très grande complexité, d'une très grande sensibilité mais, derrière les surenchères politiques, le brouhaha médiatique, il est possible d'expliquer les choses", veut-on croire à l'Élysée, qui anticipe "un discours d'équilibre" du chef de l? Samedi déjà, François Hollande avait affirmé sa volonté de "démanteler Calais entièrement" et assuré que la France ne serait "pas un pays de campements", à l'occasion d'une visite à Tours dans l'un des centres d'accueil et d'orientation CAO ouverts pour accueillir les migrants évacués de Calais et de Paris.

Ce déplacement à Calais, initialement prévu cet été, avait été repoussé en raison des attentats de Nice et Saint-Étienne-du-Rouvray, selon l'entourage du chef de l? François Baroin, soutien de Nicolas Sarkozy, ne trouve cependant "pas normal" que M. Hollande n'y soit pas allé "plus tôt". La visite intervient dans un contexte de polémiques croissantes sur la répartition des migrants de Calais, pour lesquels l'Etat cherche à créer 9.

Le gouvernement peut bien en appeler à la solidarité nationale, et Bernard Cazeneuve répéter que la taille des centres sera proportionnée aux capacités d'accueil. Ca et là, sur le terrain, des opposants se mobilisent dans les communes concernées. Samedi encore, plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Versailles et Louveciennes Yvelines contre le projet d'installation de centres d'accueil.

Une partie de la droite a embrayé, derrière le président par intérim du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, en agitant le chiffon de "mini-Calais" ou de "mini-campements". Du côté du gouvernement, la menace fait bondir: Cazeneuve avait annoncé le démantèlement de la Jungle lors de sa précédente visite début septembre à Calais, alors que les transporteurs et chefs d'entreprise de la région, excédés par les intrusions répétées sur la rocade, avaient décidé d'une opération escargot sur l'autoroute.

Le démantèlement vise aussi à mettre un terme à une situation humanitaire extrêmement dégradée sur ce campement surpeuplé, où le climat de tensions va croissant. Une situation qui se traduit aussi par un lourd bilan humain: La visite présidentielle se déroulera d'ailleurs dans un climat électrique, en pleine construction d'un mur de béton "anti-intrusion" censé empêcher les migrants de monter dans des camions et gagner le port pour rejoindre la Grande-Bretagne.

La maire de la ville, Natacha Bouchart LR , devenue hostile depuis peu à la construction de ce mur, a menacé vendredi de prendre si besoin un "arrêté interruptif" de ces travaux.

Cependant, "la préfecture peut passer outre" cet arrêté et ne pas l'appliquer, a précisé Mme Bouchart à l'AFP. Dans une lettre ouverte, des associations d'aide aux migrants, dont Médecins du Monde, appellent François Hollande à "sortir d'une logique gestionnaire" de la crise et souhaitent que sa venue "soit l'occasion d'une annonce forte: Puis ce furent les Révolutionnaires qui tripatouillèrent le cours des évènements, relayés plus tard par les historiens marxistes.

Et enfin il y a 70 ans, la 2nd guerre mondiale et la résistance, revisitées à leur avantage par les seuls gaullistes et communistes. On a envie de dire à nos politiques: L'ancien président s'est appuyé sur une récente étude de l'institut Montaigne intitulée "Un islam français est possible". Un quart des plus jeunes musulmans sont tentés par une forme de radicalité.

Trois groupes de musulmans Cette enquête sur les musulmans de France distingue trois grands groupes, en fonction des pratiques des personnes sondées. Selon les informations du Parisien, qui révélait l'information, les deux victimes sont une caissière et son compagnon.

Le tireur avait ensuite pris la fuite. Il est également connu des services de police pour des affaires de droit commun". Ce sont trois amis qui se promenaient près du plan d'eau qui ont fait la macabre découverte et ont aussitôt alerté les forces de l'ordre. Selon le quotidien régional, le cadavre a été retrouvé aux alentours de 16 heures, derrière une haie, en bordure de la route départementale 10, non loin d'une voiture en stationnement.

D'après les premières constatations et au regard des traces de violences, les gendarmes jugent la mort suspecte. Une enquête a été ouverte par le parquet de Libourne et l'enquête a été confiée à la gendarmerie de Bergerac. De nombreux gendarmes de la section de recherches, épaulés par des techniciens en identification criminelle, travaillent sur les lieux du drame. La zone est toujours fermée au public ce dimanche, précise France 3 Aquitaine.

Selon le maire de Vélines, Gilbert de Miras, la victime ne serait pas originaire de sa commune. Ainsi, vous pourrez constater preuves à l' appui, comme je l' ai bien signalé dans mon bouquin, comment en tant que dissident je suis pris pour un moins que rien et insulté par Le modérateur du site s' en prend à moi comme si j' étais un ennemi, tout en laissant sans les effacer du moins pour le moment des messages insultant à mon encontre écrits par des infiltrés, voire même des sayanims!

Et il n' y voit que du feu alors que c' est devant son nez! Bref, une illustration presque parfaite de ce que je dénonce dans mon dernier bouquin concernant l' état assez souvent lamentable de la dissidence, ou de gens qui se croient dissidents, tout en ayant ce genre de comportement!

En tout cas, merci à Richard d' avoir continué à m' alerter sur l' affaire plus que trouble d' Hillary Clinton vous comprendrez en allant voir les commentaires du lien que j' ai indiqué , car je ne m' étais pas plus que ça penché sur la question. Selon Ruppert, Carlyle vend et achète des contractants de défense. C'est le groupe qui place certaines industries de défense en certaines positions avec certains groupes d'investisseurs selon leur besoins. Il est ainsi en position clé pour être une interface entre les investisseurs et le monde de la technologie noire.

De plus, le groupe Ben Laden détient la compagnie de satellite Iridium possédant 72 satellites en orbite basse qui fournissent une couverture satellite pour les téléphones cellulaires. Un fait rendant plus troublant le fait que l'Arabie Saoudite au travers du groupe Ben Laden tenta d'acquérir des missiles longue portée et d'acheter des armes nucléaires au Pakistan. Dans l'exercice, les bureaux doivent être évacués à cause de la menace. La question est pourquoi les satellites US avaient ils à être aveuglés?

Webster Tarpley spécule que les satellites espions auraient pu suivre les mouvements des avions de ligne sans le recours des radars. Les organisateurs affirment que dès que les véritables évènements débutèrent, l'exercice fut annulé et on demanda aux employés du NRO de rentrer chez eux.

Tarpley mentionne aussi le mystérieux exercice "Apollo Guardian" du centre de commande spatial qui eut lieu plus ou moins pendant les attaques mais dont on ne sait guère plus. Le vol 77 ayant supposément frappé le Pentagone a percuté le bâtiment dans une région relativement peu peuplé et rénové récemment spécialement conçu pour supporter une attaque terroriste.

Le 11 septembre, l'aire touchée par le vol 77 fut la seule dont la rénovation était achevée. Dans les 1ers temps, la rénovation fut placé sous la supervision du secrétaire à la défense John Deutch puis sous celle de John White et enfin John Hamre. Les premiers et dernier cité ont été membres du SAIC: Science Applications International Corporation. Le célèbre ufologue Timothy Good a envoyé l'un de ses collaborateurs rencontrer Inman lors d'une cérémonie d'inauguration d'un superordinateur pour un institut de défense.

Evoquant l'une de leur connaissance commune, l'amiral britannique Hill-Norton qui s'intéressait beaucoup aux Ovnis, son collaborateur obtient des infos inédites à savoir que des Ovnis ont bien été récupérés et que leur technologie fait l'objet d'études approfondies.

Hamre créa le poste de manager du programme de rénovation du Pentagone qui fut occupé par Walker Lee Evey, un homme avec peu d'expérience dans la construction mais qui fut impliqué dans un programme noir de l'Air Force concernant la communication entre les satellites sans passer par une station au sol.

Certains chercheurs estiment que ce système aurait pu permettre de communiquer un nouveau plan de vol aux avions piratés le jour des attaques. Un journaliste allemand indépendant a investigué la question d'un cinquième vol qui aurait été détourné ce jour là, le Delta Flight Box note que l'aéroport de Cleveland fut évacué à 10h00 et que ceci était lié à des rumeurs selon lesquelles un avion détourné allait atterrir.

Après l'atterrissage d'urgence de cet avion, le Maire de Cleveland tenu une conférence de presse télévisée durant laquelle il déclara que l'avion avait été détourné et qu'une bombe se trouvait à bord. Cependant au fil de la journée le discours du Maire évolua: Box note que l'Associated Press et les deux journaux de l'Ohio rapporte un atterrissage à l'aéroport de Cleveland à 10h Mais Delta AirLines opérations affirme qu'un de leurs avions s'est posé à 10h10 et les pompiers de Cleveland indiquent une arrivée avant 10h Parce que delta Lines n'a pas perdu trace de son avion, Box maintient que l'atterrissage de 10h10 est bien le vol Delta ce qui signifie que le vol de 10h45 est par définition un autre vol, un vol inconnu, le vol X.

Ajoutant à cette possibilité, Box pointe que le journal Akron Beacon signale la libération des passagers à 11h Tandis qu'un des passagers du vol Delta affirme que les passagers de ce vol furent détenus deux heures au moins avant d'être relâchés. Le journal Cleveland Plain Dealer donne 12h30 comme heure d'évacuation des passagers ce qui confirme le témoignage du passager.

Si c'est le vol delta qui est évacué à 12h30 cela signifie que c'est un autre vol qui est évacué à 11h15, le vol X. Un vol qui se serait posé à 10h Box observe également que le nombre des passagers varie , on cite tantôt 60, tantôt personnes. Mais pourquoi s'embarrasser avec cette l'histoire d'avions à la périphérie du 11 septembre? La réponse est à trouver dans l'endroit ou les passagers furent évacués.

Car la plupart des rapports indiquent que les passagers furent amenés dans une installation de la NASA: Le passager du vol Delta affirme qu'elle fut amené dans un bâtiment sécurisé de l'aéroport. Un rapport explique que les passagers furent interviewés dans le quartier général de la FAA.

La localisation précise des avions confirme que nous avons affaire à deux avions différents. L'un des avions se situait à l'extrémité ouest de la piste d'envol près du centre de la NASA, l'autre était situé à la sortie sud de la piste d'envol, à plusieurs miles l'un de l'autre. La situation géographique suggère que les passagers au bout ouest de la piste furent amenés au centre de la NASA et ceux au bout sud de la piste furent amenés au quartier général de la FAA.

Cependant quel qu'ait été le vol en question, il soulève une série d'interrogations et a des implications déplaisantes car aucun témoin ne s'est signalé pour confirmer cette histoire L'évacuation des passagers dans une installation évacuée de la NASA suggère qu'ils auraient disparus dans certain monde noir de projet secret lié à l'espace et pour ne plus être revu. En effet, il apparait probable que des plans pour mettre en place une variété de simulations de situations de combat furent conçus pour être si distrayants qu'ils peuvent très bien avoir contribué aux succès des attaques.

Également stupéfiante est la révélation que certains exercices impliquaient des scénarios dans lesquelles des terroristes faisaient voler des avions piratés pour les projeter contre des bâtiments.

Le scénario était qu'un jet privé, affecté d'une panne mécanique, se crashait dans l'une des quatre tours du quartier général du NRO à Chantilly, situé environ à quatre miles de l'aéroport Dulles de Washington. Aucun véritable avion n'était utilisé dans l'exercice mais les plans appelaient à évacuer la plupart des employés du NRO. Cet exercice décrit plus tard comme une bizarre coïncidence était issu du cerveau de l'officier de la CIA John Fulton, chef de la division de simulation stratégique.

L'exercice fut annulé quand le 1er avion frappa le World Trade Center moins d'une heure avant le début de l'exercice. Tout les employés, à l'exception de quelques personnels clés furent renvoyés à la maison pour la journée. Otis a lancé deux oiseaux vers New York. Langley essaye d'en envoyer deux dans les airs maintenant. Le Lieutenant Colonel Dawne Deskins, un officier d'alerte et du contrôle aérien fut aussi avisé par Boston concernant le possible détournement.

De telles images virtuelles peuvent rendre compte des rumeurs du jour évoquant jusqu'a huit avions détournés. Les exercices d'entrainement incluaient aussi "Northern Vigilance" qui envoyait des intercepteurs loin vers le Canada en réponse à un exercice russe dans l'arctique et le Pacifique Nord. Ce qui selon lui nécessita un arrêt du Président Bush au niveau des bases aériennes d'Offut et Barksdale pour réaffirmer son contrôle et son autorité sur la force de frappe nucléaire US.

L'exercice Tripod II était un exercice de guerre biologique que mentionna le Maire Rudolph Giulani et qui explique la veille du 11 septembre, l'arrivée à New-York d'une équipe de sauvetage et de recherche urbaine de la FEMA. Un exercice nommé Amalgam Virgo impliquait le détournement d'avions et le tir d'un missile de croisière. Un exercice qui aurait été conçu judicieusement de manière à pouvoir être rendu réel le cas échéant. Le Global Guardian Computer Network exercice qui impliquait une cyberattaque contre STRATCOM, le centre de commande stratégique situé à la base d'Offut et qui sous entend donc une possibilité de lancement de missile nucléaire ce jour là.

Sans aucun doute cette longue liste d'exercices contredit fermement les affirmations des officiels tels que le Président Bush, la conseillère à la sécurité nationale Condoleezza Rice , le directeur du FBI Mueller et d'autres selon lesquelles les autorités n'avaient jamais envisagé la possibilité que les terroristes pourraient utiliser des avions comme armes.

Ceci fut confirmé par les révélations de l'Américan Free Press en pointant que l'US Army avait envisagé la chose dès ! Timothy McNiven, membre d'une unité d'élite de l'armée américaine révéla que son unité militaire conçu une simulation d'attaque terroriste sur le World Trade Center comme partie d'un exercice en Le projet placé sous la supervision du Congrès avait pour but d'identifier des failles de sécurité et d'alerter les législateurs sur les réformes requises.

McNiven dit que son groupe arriva au plan dans lequel des terroristes du moyen-orient détournerait des avions de ligne en utilisant des cutters en plastique pour contourner la sécurité avant d'abattre les Tours en projetant les avions contre elles.

Il dit avoir déclaré à son officier supérieur que si jamais les Tours étaient détruites de la manière qu'ils avaient envisagés, il s'exprimerait en public. Dans les années 90, selon Lawrence Wright écrivant pour le New Yorker, O'Neill devint l'élément du bureau le plus dédié à la traque d'Osama Ben Laden et de son réseau terroriste al-Qaeda. Mais O'Neill en vint à croire que ses supérieurs ne partageaient pas le même zèle contre le terrorisme que lui.

Clarke dans une interview en Clarke était coordinateur du contreterrorisme pour la Maison Blanche. Bien que la colère d'O'Neill aille grandissante contre les plus hautes autorités et leur indulgence envers le terrorisme et sa personnalité chamailleuse, il accepta le poste d' agent spécial en charge de la division de la sécurité nationale à New York.

Là il créa un bureau spécial al-Qaeda et travailla obstinément pour localiser Osama Ben Laden. Vers l'été , O'Neill s'était vu refuser une promotion et commençait à se lasser d'affronter ses supérieurs sur la question du terrorisme.

Ajoutant à sa désillusion fut son expérience concernant l'enquête sur l'attentat à la bombe du destroyer USS Cole. L'équipe du FBI croyait qu'il ne leur fut jamais accordé l'autorité dont ils avaient besoin pour mener une investigation ardu.

O'Neill revint à la maison avec le sentiment qu'il menait la bataille contre le terrorisme sans le support de son propre gouvernement note Wright.

Quand il tenta de revenir au Yémen début on lui refusa l'entrée. Vers l'été , les évènements et la carrière d'O'Neill allaient se télescoper. Quelqu'un avait lâché de l'info sur le bureau d'un des contacts d'O'Neill à New-York et l'info sur le terrorisme arrivait à haut débit dans les agences gouvernementales.

Mais O'Neill en avait assez, il quitta le bureau le 23 aout pour accepter un poste deux fois mieux payé en tant que chef de la sécurité du World Trade Center. Quand la Tour Nord fut frappé, il ordonna l'évacuation mais resta derrière pour aider les autres dans la Tour. Il utilisa un téléphone cellulaire pour parler avec quelques amis et les rassurer.

Il fut aperçu pour la dernière fois marchant vers le tunnel qui menait à la Tour Sud Wright accusa les efforts du bureau en matière de contreterrorisme d'être inefficace et de ne pas protéger le peuple américain. Wright avait d'excellentes références en tant qu'agent luttant contre le terrorisme.

Son enquête permit de saisir les avoirs d'un certain Yassin Kadi de Chicago, un des principaux blanchisseurs d'argent lié à Ben Laden. En mai , Wright tint une conférence de presse à Washington ou il accusa le bureau de grossière négligence dans l'investigation du terrorisme en Amérique malgré les ordres du directeur Mueller de rester chez lui et rester calme. En même temps, il déposa plainte contre le bureau l'accusant de violer ses droits conférés par le 1er Amendement en l'empêchant de parler contre le FBI.

Il accusa des officiels confirmés du bureau d'avoir intentionnellement et de manière répété contrecarrer ses propres efforts d'extirper des terroristes et qu'ils l'empêchèrent de déposer des ordres d'arrestations qui auraient pu stopper leur opérations. Dans la conférence de presse, Wright révéla qu'on lui avait donné des ordres écrits de ne pas révéler ce qu'il savait et qu'il était menacé d'une action disciplinaire pouvant aller jusqu'à des poursuites criminelles.

Les agents révélèrent qu'ils avaient connaissance d'une attaque terroriste qui allait frapper le Manhattan inférieur utilisant des avions comme bombes volantes et qu'ils voulaient empêcher cela. Ils cherchaient un conseil en matière juridique parce que leurs supérieurs du FBI les avaient retirés de l'affaire et les avaient menacés avec le National Security Act s'ils parlaient. Schippers dit qu'il tenta en vain d'avertir John Ashcroft l'Attorney General.

A nouveau j'ai employé des personnes qui étaient des amis personnels d'Ashcroft pour tenter de l'atteindre. L'un d'entre eux me rappela et dit "très bien, je lui ai parlé il vous rappellera demain matin" C'était à peu près un mois avant les attentats. Le lendemain matin, je reçois un appel, ce n'était pas de la part d'Ashcroft. C'était de la part de quelqu'un au Département de la Justice Laissez moi regardez ça et je reviens vers vous. Au moment ou je vous parle 10 Octobre je n'ai plus jamais entendu parler de lui.

Schippers fait écho aux accusations de l'agent du FBI Aldrich selon lesquelles les précautions de sécurité nationales furent déshabillées sous l'administration Clinton.

Parlant de ses tentatives pour mettre en garde les autorités Schippers dit: Je n'ai pas été au FBI parce que je sais qu'il y avait un barrage là et je n'ai pas été au Département de la Justice jusqu'à ce que Ashcroft y soit parce que je sais qu'il y a aussi des barrages par là. Ce sont les mêmes personnes qui ont placé des barrages devant les attaques contre les terroristes sous Clinton, ils sont toujours là. Ils constituent une sorte de douve entre les gens qui ont l'information et ceux qui ont besoin d'entendre cette information Sibel Edmonds, une américaine d'origine turque explique dans une interview radio en Et j'avais une habilitation top secret.

Elle venait du contre-espionnage, de certaines enquêtes criminelles et d'affaires qui avaient à voir avec le blanchiment d'argent. Durant mon travail, j'en vins à rencontrer certains problèmes significatifs que je commença à reporter en décembre au management de niveau moyen du FBI.

Basiquement ils me dirent de laisser cela tranquille parce s'ils avaient à s'impliquer dans ses problèmes cela finirait par être un sac de noeuds. Après que je ne vis aucune réponse du management de niveau médian, je portais l'affaire aux plus hauts niveaux jusqu'à l'assistant directeur Dale Watson et au directeur Mueller. Et à nouveau il me fut demandé de ne pas pousser plus loin et de laisser faire. Et si je ne faisais pas qu'ils allaient user de représailles contre moi.

A ce point qui doit être vers fevrier , ils sont venus et confisquèrent mon ordinateur parce qu'ils suspectaient que je communique avec certains membres du Senat et sorte cette affaire en dehors du bureau. A cette époque, ce n'était pas le cas. Ils ne trouvèrent rien du tout sur l'ordinateur et ils le confisquèrent.

Deux décisions du tribunal la rendant au silence lui interdisent de témoigner au tribunal ou de mentionner les noms de personnes impliquées.

Après son licenciement, Edmonds porta l'affaire devant le Comité judiciaire du Sénat qui requis une enquête du bureau de l'inspecteur général au département de la Justice. Aujourd'hui les résultats de cette enquête n'ont pas été rendus public invoquant des raisons de sécurité national.

En juillet , le juge Walton classa sans suite sa plainte. Le juge Walton est arrivé à cette décision sans m'autoriser moi et mon avocat le moindre procès: Il prit cette décision après avoir autorisé les avocats du gouvernement à lui présenter leur dossier, de manière privée.

Nous n'avons pas été autorisé à ces sessions confortables. Est ce là le système américain en lequel nous croyons? Est ce là le processus convenable que nous lisons dans nos cours élémentaires de droits civiques? Est ce là la branche judiciaire de notre gouvernement qui est supposée séparée des deux autres branches dans le but de protéger les droits et libertés du peuple? Et certains problèmes, oui ils étaient du à un certain niveau d'incompétence.

Mais il y a certains autres problèmes- vous savez ils parlent toujours de ce "mur" et de pas avoir communiqué. Permettez moi d'être un autre avis parce qu'il y a certains exemples ou le Département d 'Etat a demandé au Bureau de ne pas poursuivre certaines investigations ou certaines personnes ou certaines cibles en citant simplement des relations diplomatiques. Et ce qui se passe est qu'au lieu de cibler ces personnes qui sont directement liées aux activités terroristes, ils les laissent partir libre.

J'ai vu plusieurs cibles du plus haut niveau pour ces investigations terroristes qui furent autorisées à quitter le pays. Je ne parle pas de semaines, je parle de mois après le 11 septembre Et c'est quelque chose qu'ils ne vont pas laisser sortir. Gallop se préparait a aller chercher son bébé à la crèche quand une explosion secoua le bâtiment. J'ai rampé tout autour jusqu'a ce que je trouve sa poussette. Elle était toute recroquevillée en une boule et j'eus alors vraiment très peur.

Mais ensuite j'ai entendu sa voix et parvins à le localiser. Nous avons rampé vers une sortie à travers un trou dans le côté du bâtiment. A l'extérieur, ils traitaient les survivants sur la pelouse herbeuse. Mais toutes les ambulances étaient parti alors un homme qui était près de la scène s'est levé et nous a mis dans sa voiture personnelle et nous a conduit à l'hôpital.

Les images sont imprimés dans mon cerveau" Gallop dit que pendant elle était à l'hôpital, des hommes en costume la visitèrent à plusieurs reprises.

Mais je sais qu'ils n'étaient pas des reporters parce que j'ai appris que le Pentagone à dit aux journalistes de ne pas couvrir les histoires des survivants ou ils ne recevraient plus la moindre affaire" "les hommes qui visitèrent dirent tous qu'ils ne pouvaient pas me dire quoi raconter mais qu'ils voulaient juste faire des suggestions.

Mais ensuite ils me dirent quoi faire qui était de prendre l'argent du fonds de compensation des victimes et de la fermer. Ils insistèrent aussi sur le fait qu'un avion frappa le bâtiment. Cela ils le répétaient encore et encore. Mais j'étais là et je n'ai jamais vu d'avion ni même de débris d'avion. Je suppose que l'histoire d'avion est là pour laver le cerveau des gens " Comme noté précédemment la frappe contre le Pentagone survint entre 9h32 et 9h Témoignant au membre de la commission et ancien parlementaire Lee Hamilton, Minéta indique qu'il était avec le vice-Président Cheney dans le centre des opérations d'urgence de la Maison Blanche vers 9h Minéta relate comment un jeune homme entra à plusieurs reprises dans la pièce informant Cheney que l'avion-le vol approchant Washington se trouvait à 50, 30, 20 et finalement 10 miles de distance auquel point il demanda à Cheney "Est ce que les ordres tiennent?

Mais il est bien plus probable que l'ordre ait été un ordre de restez au repos et ne pas abattre l'avion. Comme nous allons le voir la tenue ce jour là de nombreux exercices avait effeuillé la couverture de chasseurs pour défendre le Pentagone. Tout ordre d'abattre ou de laisser passer l'avion aurait été dirigé vers la batterie de défense anti-missile. Puisque des ordres d'abattre un avion étaient la procédure normale pour une telle situation, la nature extraordinaire des ordres de Cheney que venait vérifier l'assistant à plusieurs reprises indiquent qu'ils devaient être un ordre de rester passif Nombreux sont ceux qui se sont interrogés sur les gens témoignant avoir entendu des explosions dans les bâtiments du World Trade Center.

Un tel témoin est John O'Neill, le chef de la sécurité au WTC qui affirma peu avant de devenir lui-même victime qu'il aida à sortir des décombres des survivants au 27eme étage avant l'effondrement du bâtiment. Puisque l'avion s'est crashé au 80eme étage qu'est ce qui endommagea gravement le 27eme étage?

Bien que le passeport de satam al-Suqami ait été retrouvé près des décombres du WTC, les boites noires des deux vols ont été annoncés abimés au delà de toute reconnaissance possible. Et ce bien qu'elles soient conçu pour supporter les crashes. Deux pompiers de New York, Nicholas DeMasi et Mike Bellone publièrent un livre dans lequel ils contredisent la déclaration officielle selon laquelle aucune boite noire n'aurait été trouvée au WTC.

La note de page 76 du rapport de la commission d'enquête affirme: Bellone dit que les agents fédéraux étaient inflexible sur le fait de ne pas parler de leur trouvaille. Concernant le vol 93, le FBI ne rendit pas public les données de l'enregistreur de vol jusqu'en avril ou il autorisa seulement des extraits édités aux membres des familles de victimes qui furent sommées de ne pas discuter ce qu'elles avaient entendus. Ils furent présentés à nouveau durant le procès de Zacharias Moussaoui à huit clos en avril Le Los Angeles Times rapporta le samedi après le 11 septembre que deux des pirates de l'air étaient des pilotes de combat saoudiens ayant reçu de l'entraînement aux USA dans le cadre d'un programme d'échange à la base aérienne de Lackland au Texas et celle de Maxwell en Alabama.

Cette histoire fut reprise et approfondie le jour suivant par Newsweek, le Washington Post et le Miami Herald qui rapporta qu'au moins 7 des pirates de l'air reçurent de l'entrainement dans des installations militaires US sécurisées.

Encore plus problématique, un Mohamed Atta avait apparemment assisté à l'école d'officiers internationale à la base de Maxwell, un fait qui appelait une réponse rapide, tandis que les médias rappelaient à quiconque que Mohamed est courant dans la culture islamique et qu'Atta lui-même est un nom de famille très répandu. Le problème cependant si le Mohamed Atta de la base aérienne de Maxwell et celui d'Huffman aviation sont la même personne est que les instructeurs de vol sont presque unanimes pour le décrire lui et ses compagnons comme un élève médiocre et un mauvais pilote tandis que l'évaluation par des professionnels de la performance des pilotes du 11 septembre est de très haut calibre.

La supposé implication d'Atta nous met nez à nez avec une ressemblance avec l'assassinat du Président Kennedy. Nous avons déja rencontré des éléments suggérant qu'il y avait plus d'un Mohamed Atta. Pour préciser les faits, l'attentat à la bombe en Israël fut celui d'un bus en mené par un homme du même nom mais agé de 33ans à l'époque, l'amenant dans la cinquantaine en et donc bien plus agé que le Mohamed Atta de Huffman Aviation. Il y avait ainsi deux Mohammed Atta, les deux associés au terrorisme et même si le poseur de bombe en Israël avait le même nom mais était une autre personne comme Hopsicker le fait remarquer le nom "Mohamed Atta" aurait du être placé sur une liste de surveillance.

Ce qui soulève la question de savoir comment le Atta du 11 septembre entra si facilement aux USA. Deux et peut être trois Atta comme 2 et peut être trois Lee Harvey Oswald le mode opératoire est suspicieusement familier.

L'une des petites amies d'Atta en Floride se rappelle un évènement quand il faisait la fête avec certains amis dans un club de Sarasota en Floride dont deux personnes se nommant Juergen et Wolfgang.

Atta avait une coterie d'amis allemands qui apparaissent avoir été plus ou moins une présence constante durant son séjour en Floride. Atta avait apparemment aussi des associés proches suisses et français en Floride.

Cependant la plus significative et la plus troublante association de Mohamed Atta n'est pas avec des personnes mais avec une fondation: Sur au moins 4 des 7 années qu'Atta passa à Hambourg, il fit parti d'un programme d'échange international entre les gouvernements US et allemand dirigé par une organisation privée méconnue ayant des liens étroits avec de puissantes figures politiques des USA comme David Rockefeller et Henry Kissinger.

Avant de devenir le chef d'une opération terroriste, Atta bénéficia du patronage d'une initiative gouvernementale à savoir le Congress-Bundestag program dirigé par le Département d'état US et le ministère allemand de la coopération économique et du développement.

C'est quand on creuse plus profond dans les associations de ce programme que l'on trouve une connexion plus obscure encore: Duisberg fut un industriel et chimiste allemand dirigeant la compagnie Bayer en Un cartel qui était presque synonyme avec la machine de guerre nazi. Daniel Hopsicker note que chaque jour, alors qu'Atta et ses compagnons quittaient leur appartement et prenaient leur voiture pour se rendre à l'école de vol Huffman Aviation ils avaient à passer devant un vieux bimoteur DC-3, une légende de l'aviation ayant été en service depuis la 2eme guerre mondiale.

Ce bimoteur en particulier appartint à une époque à Frank Moss, un trafiquant de drogue des années 80 lié au scandale Iran-Contra.

Le trafiquant de drogue de l'ère Iran-Contra, Dietrich Reinhardt était lié au célèbre trafiquant et pilote Barry Seal, relié à la contrebande mené à l'aéroport Mena dans l'Arkansas, un scandale important au point de toucher les administrations de Bush père et de Clinton. L'une des compagnies de Reinhardt était basé à Venice, Floride et faisait des affaires avec vous l'avez deviné l'école d'aviation Huffman appartenant à Rudi Dekkers De manière incroyable, plus de trois plus d'argent fut allouée pour la seconde investiture de George W.

Bush qu'il n'en fut pour la commission d'enquête sur les attaques du 11 septembre. Dès le début, le Président Bush fit clairement savoir qu'il ne souhaitait pas d'enquête indépendante sur les évènements. En fait, l'administration Bush résista dans un premier temps à la tenue en d'une enquête sur le monde du renseignement et son rapport avec les attentats, le Joint Intelligence Congressional Inquiry.

Les dates du Concours ont été initialement fixées aux 12, 14 et 16 mai Cependant, le diffuseur ORF et l' UER se sont accordé pour que le Concours ait finalement lieu une semaine plus tard, soit le mardi 19 , le jeudi 21 et le samedi 23 mai [ 5 ].

Pour cette édition, l' UER décide de faire évoluer le logo après avoir utilisé le même pendant dix ans. Le principe resta le même: Cependant, on peut noter quelques différences majeures. Tout d'abord, le drapeau, auparavant droit dans le v stylisé, est désormais incliné. Enfin, les mentions suscrites sont écrites dans une police différente [ 7 ] , [ 8 ].

Le slogan de cette édition, révélé le 11 septembre est Building Bridges en français: À la lumière du pouvoir unifiant de ce grand événement européen, nous invitons tout le monde à construire des ponts et à se donner la main. Enfin, le logo de cette édition a été dévoilé le 25 novembre Il comporte une vague faites de sphères, représentant à la fois l'unité et la diversité. Ses couleurs représentent l'individualisme, la diversité des artistes, des chansons et de l'audience, ainsi que la construction de ponts musicaux [ 10 ].

L'idée du slogan, Building Bridges , a été reprise dans les traditionnelles cartes postales introduisant chaque prestation. En effet, dans celles-ci, les participants reçoivent dans leur pays une invitation vers un des neufs états fédérés d'Autriche puis se rendent là où ils sont invités afin de participer à une tâche en particulier [ 11 ]. Dans la Green Room, l'animation est faite par Conchita Wurst [ 12 ].

La liste officielle des participants a été dévoilée le 23 décembre [ 13 ] , [ 14 ]. Elle indique la participation de trente-neuf pays pour cette 60 e édition. Parmi eux, trois pays font leur retour en La République tchèque revient, quant à elle, après une absence de cinq années, ayant participé pour la dernière fois en L'année marque également le retrait de l' Ukraine pour des raisons politiques et financières.

C'est la première fois depuis les débuts du pays en que l'Ukraine ne participera pas au Concours. La participation de la Grèce fut sujette à de nombreux aléas. En effet, depuis la disparition de l' Ellinikí Radiofonía Tileórasi ERT en , la Grèce n'avait plus aucun groupe audiovisuel membre de l' UER et une dérogation pour la participation à l'Eurovision ne pouvait pas être réattribuée au pays comme lors du Concours Il aura fallu attendre l'Assemblée Générale de l' UER , les 4 et 5 décembre , pour que soit décidé si oui ou non le groupe grec devienne membre de l'institution européenne.

La candidature ayant été finalement acceptée, une participation grecque au Concours est donc à nouveau possible pour et les années à venir [ 15 ]. Le Concours marque une grande nouveauté dans le Concours: Le pays diffuse le Concours Eurovision de la chanson depuis plus de trente ans et s'est impliquée de façon importante lors du Concours avec un entracte pour la deuxième demi-finale. Le pays est automatiquement qualifié en finale, afin de ne pas compromettre les chances de qualification des pays européens, ainsi qu'en raison du fait qu'il était prévu que ce soit la seule participation du pays [ N 1 ] , [ 16 ] , portant le nombre de finalistes à Comme tout pays participant, l'Australie aura bien sûr le droit de vote et peut recevoir des points.

Cependant, le pays peut voter durant les deux demi-finales, contrairement aux pays d'Europe, qui ne peuvent voter que lors d'une seule [ 17 ]. Pour répartir les pays dans les différentes demi-finales, un tirage au sort se déroule.

Préalablement au tirage, l' Allemagne avait demandé à voter lors de la deuxième demi-finale, ce qui lui a été accordé [ 37 ]. Les pays ont été répartis dans les deux demi-finales le 26 janvier [ 37 ] en fonction des lots suivants [ 38 ]:. Les répétitions des demi-finalistes se sont déroulées la semaine précédant le Concours, du 11 mai au 16 mai Chaque participant avait deux répétitions individuelles. Deux conférences de presses par participant sont également prévues: Les répétitions générales étaient au nombre de trois par show: La deuxième répétition générale, qui a lieu la veille du show à la même heure, est la répétition durant laquelle les jurys nationaux enregistrent leurs votes.

Elle est donc d'une grande importance pour les participants [ 41 ]. Cette demi-finale a lieu le mardi 19 mai L' Autriche , l' Australie , l' Espagne et la France votent lors de cette demi-finale [ 37 ].

Les dix pays qualifiés de cette demi-finale sont: C'est la première qualification albanaise depuis l' édition À l'inverse, le Danemark manque la qualification pour la première fois depuis Cette demi-finale a lieu le jeudi 21 mai Israël se qualifie ainsi pour la première fois depuis et Chypre pour la première fois depuis La Lettonie se qualifie après six ans d'échec et une dernière finale en Par ailleurs, la Lituanie se qualifie également.

À l'inverse, l' Islande ne se qualifie pas pour la première fois depuis et Malte échoue pour la première fois depuis La finale a eu lieu le samedi 23 mai Le pays hôte, l'Autriche, a tiré au sort le numéro 14 dans l'ordre de passage pour la finale lors du Meeting des Délégations le 16 mars [ 44 ].

Après leur seconde répétition, les pays du Big 5 et l'Australie ont procédé à un tirage au sort déterminant dans quelle partie de la finale ils concourraient [ 45 ]. Pour les vingt qualifiés, une conférence de presse était organisée à la suite de chaque demi-finale durant laquelle un tirage au sort similaire a ensuite eu lieu [ 46 ] , [ 47 ]. L'ordre de passage de la finale a ainsi été diffusé dans la nuit suivant la deuxième demi-finale [ 48 ].

Il a été annoncé le 18 mars que l'entracte serait assuré par le percussionniste Martin Grubinger , avec une performance et une composition spécialement conçues pour cet entracte. Conchita Wurst interprète pour sa part ses chansons Firestorm et You are Unstoppable [ 50 ].

Le vote est marqué par quelques problèmes techniques. En effet, trois communications avec le Portugal, l'Estonie puis la Géorgie sont interrompues et les porte-paroles doivent être recontactés après les autres pays. Après un léger flottement initial, la Suède, la Russie, l'Italie, la Belgique et l'Australie se démarquent.

Ces deux derniers se font petit à petit distancer alors que la Russie mène initialement le vote. C'est le vote britannique qui permet à la Suède de reprendre la tête de façon définitive.

La Suède et l'Italie, respectivement 1 re et 3 e du classement, ont reçu des points de chaque pays sans exception. La Russie, 2 e , n'a pas reçu de point de deux pays: Comme les deux années précédentes, le vainqueur est annoncé dès lors qu'il est mathématiquement impossible de le battre. C'est la sixième victoire du pays, qui devient donc le deuxième pays en termes de victoires, derrière l' Irlande et ses sept titres. Il est également le premier artiste masculin solo à remporter le Concours depuis Hormis l'Italie, aucun pays du Big Five n'atteint le Top L' Autriche , pays hôte, termine également sans se voir attribuer de points.

C'est la première fois depuis que deux pays ne se voient gratifiés d'aucun point en finale. Une conférence de presse a eu lieu après la finale. Marquant la clôture du Concours, la conférence s'est terminée lorsque Jon Ola Sand, superviseur exécutif du Concours, a remis à la délégation suédoise un premier cahier des charges pour l'accueil de l' édition suivante [ 52 ] , [ 53 ].

Douze est le maximum de points que peut recevoir un pays de la part des autres participants à la compétition.